Articles

Problèmes ‘'Ruisseau du Palais'' générés par le barrage de la société IMERYS

BONNE ANNEE 2018

Et pour bien commencer l'année, une première action de l'ASSOCIATION BARRAGE NATURE ENVIRONNEMENT  agréée pour la protection de l’environnement 

Objet : Problèmes ‘'Ruisseau du Palais'' générés par le barrage de la société IMERYS (ex KPCL) et pollution par rejet du réseau d’eaux usées

 Echange avec les services de  la Préfecture de la Haute-Vienne 

 

Suite à l'entretien téléphonique de ce jour 5 janvier 2018, avec M Eric H de la DDT ( direction départemental du territire) , en pièce jointe, les photos de l'inondation provoquée par l'existence du Barrage de la société IMERYS sur le « Ruisseau du Palais ». Il s'agit là d'un problème que nous soulevons depuis plusieurs années, nos courriers de février 2016 ayant d'ailleurs provoqué des visites du site de la part de la DDT et de l'ONEMA et constat de pollution ( à chaque inondation l'eau du ruisseau envahit l 4 bouches d'égout d'eaux usées de Rilhac et de Beaubreuil et Beaunes les mines provoquant en aval des rejets des eaux usées dans le Ruisseau du Palais  ).

Force est de constater que la solution consistant jusqu'à présent à un simple envoi de courrier aux intéressés et responsables sans mise en demeure n'a pas changé la situation sur le terrain, L'Agglomération de Limoges nous annonçant lors d'une rencontre en octobre 2017 une solution pour 2022.

Nous avons eu la chance depuis l'été d'avoir un automne sec, mais il est dommage que ces périodes d'accalmie n'aient pas été mises à profit pour faire le nécessaire pour supprimer ce barrage envasé à l'abandon autant inutile qu'illégal.

L'inondation actuelle dont le pic n'est pas atteint remonte et touche la pisciculture située en amont, ses bâtiments sont actuellement inondés et les bassins d'élevage de truites de la pisciculture sont grandement menacés.

D'autre part les regards du réseau d’assainissement recevant les eaux usées de Beaunes-les-mines, une partie de Beaubreuil et Rilhac Rancon, sont actuellement sous les eaux et l'eau s'engouffre dans le tout à l'égout provoquant des rejets en aval .

Aujourd'hui nous demandons à Imérys et à l'Agglo de Limoges une réaction ferme et rapide, sans attendre une solution plus globale annoncée pour 2022, une partie du barrage peut être ouverte sans risque afin que la rivière retrouve son cours normal.