À partir du 1er juillet, tous les emballages se trient !

À partir du 1er juillet, tous les emballages se trient !

image générique des nouvelles consignes de tri de Limoges Métropole

Limoges Métropole met en place à partir du 1er juillet de nouvelles consignes de tri pour diminuer le nombre de déchets incinérés et favoriser le recyclage.

Trier n’a jamais été aussi simple ! Sur le territoire de Limoges Métropole, vous pourrez déposer tous vos emballages, sans exception, dans le bac de tri : emballages en métal, en papier-carton, briques alimentaires, mais aussi tous les emballages en plastique. Seul le verre conservera un conteneur spécifique. Plus d’emballages recyclés, c’est moins de déchets incinérés et plus de matière à réutiliser !

COMMENT BIEN TRIER !

Voici la marche à suivre afin de trier efficacement tous vos emballages :

  1. C'est un emballage ? Mettez-le dans le bac de tri !
  2. Inutile de la laver, il suffit de bien le vider.
  3. Déposez votre emballage en vrac dans le bac

DE QUELS EMBALLAGES PARLE-T-ON ?

À partir du 1er juillet, vous pourrez mettre la totalité de vos emballages en plastique et en métal dans votre bac de tri :

  • Toutes les bouteilles en plastique (eau, huile, soda) mais aussi les bidons (lessive, gel, douche) ;
  • toutes les barquettes (beurre, fromage, jambon…), les pots, les boîtes en plastique rigide ;
  • tous les sacs et sachets (gruyère, sachets de légumes, sacs plastiques…) ;
  • tous les films plastiques, alimentaires ou non ;
  • tous les emballages en métal, même les petits (canettes, dosettes à café, aluminium…).

Pour aller plus loin, consultez le mémo de tri dans la partie "Téléchargements".

ET APRÈS ?

Les emballages seront collectés et déposés au centre de recyclage de Beaune-les-Mines à Limoges. Les matériaux seront compactés en « balles » qui seront ensuite acheminées au centre de régénération pour y être réduites en paillettes puis en granulés. Ces derniers seront transformés en nouveaux produits (bouteilles, flacons, tubes, ou encore pièces automobiles).

Cette extension des consignes de tri des emballages plastiques est possible grâce à d’importants travaux menés au Centre de Recyclage de Limoges Métropole depuis plus d’un an.

+ d'Infos : Direction de la Propreté au 0 800 86 11 11 (numéro vert gratuit)

 

Incinérateur de Limoges : comité de suivi du 29-01-14

Commission de suivi du site de l'incinérateur ( baptisé par l'Agglomération de Limoges Centrale Energie Déchets de Limoges Métropole)

Réunie ce mercredi 29 janvier 2014

 

Barrage y était représenté par Christian Salesse et Yvan Tricart

 

Les nouveautés :

 

Jusqu'à présent l'incinérateur recevait les ordures ménagères des communes de l'agglomération de Limoges et, par l'intermédiaire du SYDED (syndicat départemental pour la gestion des déchets mis en place par le Conseil Général) d'environ 30% des autres communes de la Haute Vienne, ainsi que les déchets assimilables à des déchets ménagers (DIB) des Industriels de la Haute-Vienne et les déchets préalablement banalisés (DASRI) du CHU de Limoges.

 

Le SYDED ( Conseil Général de la Haute-Vienne) avait construit sur le site dit ''ALVEOL'' à Bellac un lieu de tri mécano-biologique (TMB) et de stockage des ordures ménagères pour le reste des communes du département ( coût de l'investissement environ 20 millions d'€) ; malgré l'avis des associations locales, les élus du SYDED se sont obstinés jusqu'à l'apparition de dysfonctionnements tels, qu’après moins de deux ans de fonctionnement, le site a dû être abandonné pour le traitement des ordures ménagères. Après cet énorme gâchis financier, le Syded a décidé, en accord avec les élus de l'agglomération de Limoges, de traiter toutes les ordures ménagères du département à l'incinérateur de Limoges.

Résultat : aujourd'hui l'incinérateur de Limoges arrive à la limite de ses capacités réelles

Lire la suite : Incinérateur de Limoges : comité de suivi du 29-01-14

CSS Incinérateur 12 février 2020 : mensonges et contre-vérités

FR3 nous avait proposé d'être l'invité du 19h régional suite à la CSS de l'incinérateur de Limoges Beaubreuil du 12 février et France Bleu Limousin avait réalisé le jour même un interview téléphonique. L'un et l'autre ont décommandé les passages prévus. Doit-on s'interroger ?

 

 mensonges et contre-vérités à la préfecture de la Haute-Vienne

En 2014 Limoges Métropole faisait réaliser par le cabinet Merlin une expertise et une étude du traitement des déchets à l'horizon 2022, étude dont la raison était annoncée en 1ère page : L'usine est en fin de vie... obsolescence, moteur à changer (fours-chaudières d'origine). Or, à la CSS de ce 12 février 2020, dont BARRAGE NATURE ENVIRONNEMENT est membre dans le collège associations, on nous annonce par un tour de passe-passe que la durée de vie de l'incinérateur est prolongée jusqu'en 2030.  oubliés les fours à changer, le matériel obsolète...  Circulez, il n'y a rien à débattre...

L'objectif : mettre les citoyens et les futurs élus aux municipales devant le fait accompli.

 

Le samedi 25 janvier à 15h, à la Bibliothèque francophone de Limoges

Vous êtes citoyen, élu ou technicien et vous souhaitez mieux comprendre la problématique des déchets et agir au niveau local, ou approfondir la démarche sur votre territoire ?

La question est d'autant plus d'actualité que l'incinérateur de Limoges est en fin de vie.


À l'occasion de la parution du livre « Territoires Zero Waste »*, Barrage Nature Environnement vous invite à une rencontre avec Thibault Turchet, co-auteur et chargé de campagne à Zero Waste France.

Le samedi 25  janvier à 15h, à la Bibliothèque francophone de Limoges : auditorium Clancier

invit-recto.JPG
* Publié aux éditions Rue de l'Échiquier

 

Incinérer ou réduire les déchets ? Un débat électoral nécessaire

Lire la suite : Le samedi 25  janvier à 15h, à la Bibliothèque francophone de Limoges