semaine du 3 au 9 octobre

Revue de presse (semaine du 3 au 9 Octobre 2012)

 

 

tirées de la revue de presse du CEDIS (centre de formation pour les élus locaux )

  • Réforme territoriale

Décentralisation

Réforme des collectivités : le chef de l’Etat reporte la réforme « début 2013 » - La Gazette des Communes – 5 octobre 2012

Le président de la République a confirmé la tenue des élections municipales en 2014 ....

Ailleurs en Europe aussi, les réformes territoriales se succèdent… – Localtis – 3 octobre 2012

Un éclairage sur le paysage local européen permet de prendre un peu de recul sur les enjeux de la décentralisation....

Les élus EELV favorables à la suppression du conseil général – La Gazette des Communes – 2 octobre 2012

Les élus EELV se sont déclarés partisans d’une réforme territoriale « très ambitieuse » autour du couple intercommunautés-régions. « La commune, l’échelon du quotidien, reste un échelon-clé » et EELV propose une  «  disparition progressive » du département....

  • Logement social

Prospective territoriale et logement social: l’USH fait bouger les lignes - Localtis – 16 juillet 2012

Un colloque organisé à l’initiative de l’USH et de la Fnau sur « L’habitat social dans la prospective territoriale » a soulevé un certain nombre de débats  ...

Lire la suite : semaine du 3 au 9 octobre

10 ANS DE LA LOI HANDICAP

Loi handicap et accessibilité, encore tant à faire

Catherine Maisonneuve • 


La loi handicap du 11 février 2005 fête ses 10 ans, un anniversaire qui remet au coeur du débat l’accessibilité des bâtiments publics. La nouvelle réglementation signe, certes, une forme d’échec mais un second souffle est possible. Plus largement, le bilan reste à faire de la véritable inclusion dans la société des personnes en situation de handicap.

Accessibilité : l’échéance de 2015 (officiellement) maintenue

4 février, Paris, place de la Bastille. La scène est inattendue. Trois adjoints d’Anne Hidalgo, bandeau sur les yeux, canne blanche à la main, instructeur de locomotion à leur côté entament une marche hésitante. Bernard Jomier, adjoint chargé de la santé, du handicap et des relations avec l’AP-HP a convié ses collègues de l’exécutif, .

Les élus en décalage

L’expérience « vis ma vie » parisienne, pour médiatique qu’elle soit, n’est pas qu’un coup. Car si l’accessibilité est présente depuis 10 ans, en théorie, dans l’agenda des collectivités territoriales, il y a loin de la réalité à la perception qu’en ont les différents acteurs.

Ainsi, à la demande du Comité d’entente des associations représentatives de personnes handicapées et de parents d’enfants handicapés, l’Ifop a réalisé une enquête (par interviews) auprès des personnes handicapées, du grand public, et de 301 élus (261 maires et 40 conseillers généraux) : «  Regards croisés : 10 ans après la promulgation de la loi sur l’égalité des droits et des chances… quel est l’état de l’opinion ? »

Dans son focus sur l’accessibilité, si la perception du grand public rejoint en plusieurs points celle des personnes concernées par le handicap, « les élus interrogés sont en net décalage et bien loin de la réalité vécue par les personnes handicapées » note l’Ifop.

Une année charnière pour relancer la loi handicap

10 ans après la loi handicap du 11 février 2005, la France a raté la marche de l’accessibilité

Lire la suite : 10 ANS DE LA LOI HANDICAP

Pour Dimanche


Bonsoir.

Si vous avez 5 minutes, un message enregistré par Marie-Monique Robin pour le meeting d'hier soir à Bordeaux organisé par la liste citoyenne et écologiste de Françoise Coutant.

Outre ce message d'amitié, puisqu'elle est coprésidente du Comité de Soutien avec Gilles Clément, vous y apprendrez des infos très intéressantes concernant le prochain "tribunal Monsanto" qui se tiendra officiellement à La Haye en avril 2016. Vivement !...

Si ça bug un peu au début, laissez défiler, ça s'arrange très rapidement... 

Yvan Tricart

Traitement de la friche industrielle VALDI/CGEP

Rencontre de BARRAGE NATURE ENVIRONNEMENT avec M Beguin représentant RIO TINTO - 27 février 2018

 Traitement de la friche industrielle VALDI/CGEP

Suite au protocole signé entre Eramet (Valdi) et RIO Tinto (CGEP) au 2ème semestre 2017 il a été procédé à l'achat des bâtiments et des terrains de Valdi par la CGEP.

Aujourd'hui, la CGEP (Rio Tinto) est propriétaire et responsable de l'ensemble du site.

 Il reste à finaliser le dossier de ''tiers demandeur''qui est une demande au Préfet de la Haute-Vienne de se substituer à Valdi pour le plan de remédiation ( un plan de remédiation est l'établissement d’un plan d’action, avec des objectifs temps et résultat, accompagné de la mise sur pied des moyens à mettre en œuvre, aux fins de remédier à des situations insatisfaisantes.)

Le dossier a été vu avec la DREAL qui a donné un accord de principe sur la démarche, il s'agit d'une procédure à réaliser qui détaillera le plan de remédiation. Ce dossier sera présenté à la Préfecture d'ici quelques semaines.

Ensuite il y aura un arrêté préfectoral comprenant deux parties  1 - la substitution   2 - le plan de remédiation

 Pour l'instant, comme prévu, plusieurs opérations sont en cours

1ère phase Le curage des canalisations, conduits.... Le dépoussiérage de la dalle, des sols et des murs des bâtiments au Karcher, toutes les eaux sont envoyées dans la STEP ( traitement des eaux ) avant d'être redirigées dans le Ruisseau du Palais ( la Step a les capacités de traitement).

  • 80% de cette 1ère phase de travaux est d'ores et déjà réalisé

  • 2ème phase :  Le désamiantage du labo ( le sol et une conduite d'aération du labo), labo qui conformément à la demande de la commune ne sera pas détruit, ainsi que le château d'eau et la maison d'entrée de l'usine.

  • 3ème phase : Déconstruction de tous les autres bâtiments ( problème de bruit et de poussières) – le béton sera concassé et restera sur place, le reste sera évacué du site, les camions ne passeront pas par la rue Maryse Bastié mais par l'arrière du site.

Lire la suite : Traitement de la friche industrielle VALDI/CGEP

NOUS SOMMES TOUJOURS CHARLIE

NOUS SOMMES TOUJOURS CHARLIE

article du journal ''Le Palais autrement'' dessin pour reporters sans frntière de 2013

« Merde, les cons ! » ce sont les seuls mots qui me viennent. Cela fait trop longtemps, plusieurs millénaires que des meurtres et massacres sont commis au nom d'une obédience religieuse contre une autre ; cela a toujours été et restera toujours intolérable.

Et depuis quand les salopards flinguent les fous du roi, les troubadours truculents, les humoristes, les caricaturistes ? Les assassinés de Charlie Hebdo ne représentaient ni rien ni personne ; ni dieu, ni maître ! Merde, quoi ! Ils ne faisaient que faire usage du droit d'expression

Lire la suite : NOUS SOMMES TOUJOURS CHARLIE