semaine du 3 au 9 octobre

Revue de presse (semaine du 3 au 9 Octobre 2012)

 

 

tirées de la revue de presse du CEDIS (centre de formation pour les élus locaux )

  • Réforme territoriale

Décentralisation

Réforme des collectivités : le chef de l’Etat reporte la réforme « début 2013 » - La Gazette des Communes – 5 octobre 2012

Le président de la République a confirmé la tenue des élections municipales en 2014 ....

Ailleurs en Europe aussi, les réformes territoriales se succèdent… – Localtis – 3 octobre 2012

Un éclairage sur le paysage local européen permet de prendre un peu de recul sur les enjeux de la décentralisation....

Les élus EELV favorables à la suppression du conseil général – La Gazette des Communes – 2 octobre 2012

Les élus EELV se sont déclarés partisans d’une réforme territoriale « très ambitieuse » autour du couple intercommunautés-régions. « La commune, l’échelon du quotidien, reste un échelon-clé » et EELV propose une  «  disparition progressive » du département....

  • Logement social

Prospective territoriale et logement social: l’USH fait bouger les lignes - Localtis – 16 juillet 2012

Un colloque organisé à l’initiative de l’USH et de la Fnau sur « L’habitat social dans la prospective territoriale » a soulevé un certain nombre de débats  ...

Lire la suite : semaine du 3 au 9 octobre

Françoise Coutant

Françoise Coutant
 :  Le 4 janvier, nous serons réunis en séance plénière au conseil Regional afin d'engager officiellement notre mandat.Photo de Françoise Coutant.                                   J'ai hâte d'engager des politiques offensives de transition énergétique, écologique et démocratique dans notre Region et pour ses habitants.
 

J'ai hâte de passer enfin des discours aux actes car l'urgence est là ! 
J'ai hâte d'associer toutes et tous aux prises de décisions afin de redonner espoir, en particulier aux jeunes, mais également à celles et ceux qui agissent au quotidien sur nos territoires pour le mieux vivre ensemble .

Lire la suite : Françoise Coutant

Pourquoi vouloir transformer L'Agglomération de Limoges en une Métropole ?

Pourquoi vouloir transformer L'Agglomération de Limoges en une Métropole ?

L'agglomération de Limoges et les communes du SIEPAL définissant le Grand Limoges, sont à travers la révision du SCot (Schéma de cohérence térritorial) engagées dans l'objectif d'essayer de transformer l'Agglomération de Limoges en une Métropole regroupant les 65 communes ( plus de 50% de la population de la Haute-Vienne). J'ai eu l'occasion au nom de l'association Barrage Nature Environnement de faire une critique de la révion du SCoT. (en pièce jointe - cliquez dessus)

-

-

- La France insoumise 87 organise, ce lundi 26 février à 20h salle du temps libre à Limoges un débat sur le thème : Méga-région, métropole : quelles conséquences concrètes ? et à cette occasion elle a invité la députée Bénédicte Taurine de l'Ariège «qui est particulièrement sensibilisée aux questions d'aménagement et d'égalité des territoires» ; Olivier Bouba-Olga (Université de Poitiers) dont les travaux universitaires présentent l'intérêt de contester les avantages supposés inconstestables de la concentration du territoire autour de quelques grandes métropoles ; Laurence Pache, coresponsable du livret thématique de la FI : «Pour la justice et l'égalité territoriale».

-

- Ce débat citoyen recoupe les questions que nous soulevons actuellement dans le cadre de la révision du SCoT, je pense donc qu'il peut être intéressant, au delà de qui organise le débat, de venir confronter nos points de vue sur un sujet qui demain peut déterminer totalement notre cadre de vie.  

Lire la suite : Pourquoi vouloir transformer L'Agglomération de Limoges en une Métropole ?

10 ANS DE LA LOI HANDICAP

Loi handicap et accessibilité, encore tant à faire

Catherine Maisonneuve • 


La loi handicap du 11 février 2005 fête ses 10 ans, un anniversaire qui remet au coeur du débat l’accessibilité des bâtiments publics. La nouvelle réglementation signe, certes, une forme d’échec mais un second souffle est possible. Plus largement, le bilan reste à faire de la véritable inclusion dans la société des personnes en situation de handicap.

Accessibilité : l’échéance de 2015 (officiellement) maintenue

4 février, Paris, place de la Bastille. La scène est inattendue. Trois adjoints d’Anne Hidalgo, bandeau sur les yeux, canne blanche à la main, instructeur de locomotion à leur côté entament une marche hésitante. Bernard Jomier, adjoint chargé de la santé, du handicap et des relations avec l’AP-HP a convié ses collègues de l’exécutif, .

Les élus en décalage

L’expérience « vis ma vie » parisienne, pour médiatique qu’elle soit, n’est pas qu’un coup. Car si l’accessibilité est présente depuis 10 ans, en théorie, dans l’agenda des collectivités territoriales, il y a loin de la réalité à la perception qu’en ont les différents acteurs.

Ainsi, à la demande du Comité d’entente des associations représentatives de personnes handicapées et de parents d’enfants handicapés, l’Ifop a réalisé une enquête (par interviews) auprès des personnes handicapées, du grand public, et de 301 élus (261 maires et 40 conseillers généraux) : «  Regards croisés : 10 ans après la promulgation de la loi sur l’égalité des droits et des chances… quel est l’état de l’opinion ? »

Dans son focus sur l’accessibilité, si la perception du grand public rejoint en plusieurs points celle des personnes concernées par le handicap, « les élus interrogés sont en net décalage et bien loin de la réalité vécue par les personnes handicapées » note l’Ifop.

Une année charnière pour relancer la loi handicap

10 ans après la loi handicap du 11 février 2005, la France a raté la marche de l’accessibilité

Lire la suite : 10 ANS DE LA LOI HANDICAP