Fait maison, décret bidon

Fait maison, décret bidon

En voilà une idée qu'elle était bonne : distinguer les restaurants qui cuisinent chez eux des produits frais de ceux qui assemblent des plats en kit fournis par l'industrie agroalimentaire. Tout le monde était d'accord. Les organisations professionnelles, soudain stupéfaites d'apprendre que 75 % de leurs membres s'approvisionnaient chez Metro

Lire la suite : Fait maison, décret bidon

Conseil Municipal au Palais/Vienne le 28 septembre

Prochain Conseil Municipal  mercredi 28 septembre 2016 à 18h30

un ordre du jour chargé pour ce Conseil Municipal avec 16 points à l'ordre du jour avec en point N°2 le débat sur le projet d'aménagement et de développement durable pour la commune du Palais dans le cadre de la révision du Plan Local d'Urbanisme 

Nous rappelons que les séances du conseil municipal sont publiques.

Pour connaître plus précisément cet ordre du jour, cliquer sur la convocation ci-contre 

Non à l'homophobie et à la loi Taubira

J’ai retenu à votre attention parmi des dizaines de témoignages significatifs d’opposants à la loi Taubira, ce témoignage courageux d’un maire viticulteur qui affirme son homosexualité, et dénonce la loi Taubira. Il fait partie des dizaines de milliers d’élus qui refusent cette loi. Je l'ai retenu parmi tant d'autres témoignages qui remettent en question l'image caricaturale de ce mouvement, image méprisante organisée et entretenue par les médias pour des raisons qui me dépassent.

Lire la suite : Non à l'homophobie et à la loi Taubira

l’enfouissement des déchets nucléaire

Le stupéfiant coup de force du gouvernement pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaire juillet 2014

Dans la nuit de mercredi 18 juin à jeudi, le gouvernement a inséré dans la loi de transition énergétique un article permettant d’accélérer l’enfouissement des déchets nucléaires. Cette mesure foule aux pieds les conclusions du débat public et les engagements de Mme Royal. Ecologistes et associations s’insurgent contre cette violation de la démocratie.

Lire la suite :  l’enfouissement des déchets nucléaire

Wattelez bientôt sécurisé

10/02/16 - 17H46 

Le site industriel Wattelez bientôt sécuriséLe château d’eau estampillé Wattelez signe à lui seul le délabrement d’un site abandonné depuis 25 ans. - Photo d’archives thomas Jouhannaud

Le château d’eau estampillé Wattelez signe à lui seul le délabrement d’un site abandonné depuis 25 ans. - Photo d’archives thomas Jouhannaud

À l’abandon depuis 25 ans, la friche Wattelez du Palais est en passe d’être détruite. Les travaux de mise en sécurité ont commencé à la fin de l’année dernière.

En allant au Palais, la friche est invisible. Depuis sa fermeture, il y a 25 ans, son nom, Wattelez, hante pourtant l'esprit des habitants de la commune, sorte de ville-fantôme dans la cité. On arrive à proximité, à pied, en longeant la Vienne. Un pont de fortune, quatre rondins de bois et une porte de frigo, puis un grillage, défoncé. Tous ceux qui, illégalement, ont pénétré sur le site, décrivent le même chaos post-apocalypse. De la boue, des détritus, des poutres de bois qui jonchent le sol. Des hangars délabrés, aux vitres soufflées, qui comme le dit l'administration, « menacent ruine ». 

Au loin, le nom de l'entreprise orne un château d'eau comme une marque de chewing-gum sur une colline hollywoodienne. « Ce terrain est très visité, explique la maire du Palais, Isabelle Briquet. On sait qu'il constitue un terrain de jeu pour du paintball ou pour les graffeurs. » De fait, on a du mal à imaginer que le site puisse servir à autre chose. « À part à une marche de zombies », plaisante Arthur, un habitué des lieux.

« Il a fallu du temps »

Lire la suite : Wattelez bientôt sécurisé