vers un scandale républicain


Révélation sur France Ô : Cahuzac n'est que le... par franceo

« On ne peut pas continuer à être dirigé par des gens qui se croient au-dessus des lois qu'ils votent », ajoute-t-il. Prié de dire si la France se dirige vers un « scandale d'Etat », Edwy Plenel répond : « Vers un scandale républicain car c'est toute la République qui est concernée ».

Le site Les Echos.fr propose un diaporama des scandales au sommet de l’Etat

 

Fraude fiscale 60 à 80 Milliards € par an

Extrait d’une interview dans l’Express de Daniel Lebègue, président de l'ONG anti-corruption Transparency International France.

Lire la suite : vers un scandale républicain

Cuisine centrale : le débat occulté

Cuisine centrale : le débat occulté pour un projet de 2 millions d'€

En 2011, les services de santé, lors d'un contrôle de la cuisine centrale font ressortir un certain nombre de manquements. S'appuyant sur cette visite, Mme le Maire lance l'idée de construire une nouvelle cuisine centrale (valeur prévisionnelle pour une cuisine préparant 500 repas/jour : 2 millions d'€ financés par un emprunt sur 30 ans).

Lire la suite : Cuisine centrale : le débat occulté

de la promesse de changement à la transparence

changement-transparence

« L'homme n'est pas entièrement coupable : il n'a pas commencé l'histoire ; ni tout à fait innocent puisqu'il la continue.  » Albert Camus

 

La transparence peut être l'effet, ou l'expression d'un manque de substance.

REOUVRIR LA CLASSE DE L'ECOLE JULES FERRY AU PALAIS

 IL FAUT REOUVRIR LA CLASSE DE L'ECOLE JULES FERRY AU PALAIS SUR VIENNE

 

   Lettre à l'Inspection académique Haute-Vienne du groupe ''Le Palais autrement''

 

Monsieur l'inspecteur,

    En juin 2014, vous avez annoncé, malgré les prévisions d'inscriptions, la  fermeture d'une classe à l'école Jules Ferry du Palais sur Vienne.

Lire la suite : REOUVRIR LA CLASSE DE L'ECOLE JULES FERRY AU PALAIS

Hollande à Tulle : température sous les normales saisonnières

Hollande et le mariage gay

La petite phrase du Président :

«Chacune et chacun doit servir, à sa place, la République, d'une manière exemplaire» François Hollande

 

article proposé :

Précipitation rime t’il avec moralisation ?

 

La visite du président dans son fief corrézien a été réduite à sa plus simple expression en raison du contexte politique tendu.

Il s'est néanmoins offert une heure de déambulation en «homme libre» dans les rues de la ville.

L'entourage du président s'était évertué à dresser un cordon sanitaire autour de cette sixième visite à Tulle depuis son élection, tentant de lui donner un caractère quasi-privé. Mais la presse qui devait être tenue à distance a finalement été admise dans les salons de la préfecture de Corrèze.

Quelques dizaines de manifestants contre le gaz de schiste attendaient par ailleurs l'ancien maire de Tulle à l'aéroport de Brive-la-Gaillarde. François Hollande les a soigneusement évités en passant par une porte dérobée. Il a également réussi à éviter, en passant par les jardins, les dizaines d'opposants au mariage pour tous qui manifestaient bruyamment devant la préfecture. Au son de vuvuzela, de cloches et «armés» de quelques couvercles de casseroles marqués «Cahuzac» en guise de cymbales, ceux-ci proclamaient sur leurs pancartes: «l'enfant n'est pas un droit», «Touche pas au mariage, occupe-toi du chômage», «On veut du boulot, pas du mariage homo» ou «La priorité c'est Aulnay, pas le mariage gay».

Lire la suite : Hollande à Tulle : température sous les normales saisonnières