REOUVRIR LA CLASSE DE L'ECOLE JULES FERRY AU PALAIS

 IL FAUT REOUVRIR LA CLASSE DE L'ECOLE JULES FERRY AU PALAIS SUR VIENNE

 

   Lettre à l'Inspection académique Haute-Vienne du groupe ''Le Palais autrement''

 

Monsieur l'inspecteur,

    En juin 2014, vous avez annoncé, malgré les prévisions d'inscriptions, la  fermeture d'une classe à l'école Jules Ferry du Palais sur Vienne.

Lire la suite : REOUVRIR LA CLASSE DE L'ECOLE JULES FERRY AU PALAIS

Hollande à Tulle : température sous les normales saisonnières

Hollande et le mariage gay

La petite phrase du Président :

«Chacune et chacun doit servir, à sa place, la République, d'une manière exemplaire» François Hollande

 

article proposé :

Précipitation rime t’il avec moralisation ?

 

La visite du président dans son fief corrézien a été réduite à sa plus simple expression en raison du contexte politique tendu.

Il s'est néanmoins offert une heure de déambulation en «homme libre» dans les rues de la ville.

L'entourage du président s'était évertué à dresser un cordon sanitaire autour de cette sixième visite à Tulle depuis son élection, tentant de lui donner un caractère quasi-privé. Mais la presse qui devait être tenue à distance a finalement été admise dans les salons de la préfecture de Corrèze.

Quelques dizaines de manifestants contre le gaz de schiste attendaient par ailleurs l'ancien maire de Tulle à l'aéroport de Brive-la-Gaillarde. François Hollande les a soigneusement évités en passant par une porte dérobée. Il a également réussi à éviter, en passant par les jardins, les dizaines d'opposants au mariage pour tous qui manifestaient bruyamment devant la préfecture. Au son de vuvuzela, de cloches et «armés» de quelques couvercles de casseroles marqués «Cahuzac» en guise de cymbales, ceux-ci proclamaient sur leurs pancartes: «l'enfant n'est pas un droit», «Touche pas au mariage, occupe-toi du chômage», «On veut du boulot, pas du mariage homo» ou «La priorité c'est Aulnay, pas le mariage gay».

Lire la suite : Hollande à Tulle : température sous les normales saisonnières

L'AMF contre la baisse des dotations

L’Association des Maires de France, association pluraliste forte de ses 36.000 adhérents communaux et intercommunaux, lance un appel solennel aux pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse des dotations de l’Etat

le Bureau de l’AMF, à l’unanimité, a adopté une motion demandant le réexamen du plan de réduction des dotations de l’Etat et l'arrêt immédiat des transferts de charges, il demande aux différentes collectivités de soutenir et d'adopter cette motion, comme l'ont déja fait de nombreuses communes :

   ←     Le texte de la motion  

 

 

samedi 22

MANIFESTATION POUR DEFENDRE LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS

gare des bénédictins Limoges

A partir de 10h30- Gare des Bénédictins

Samedi 22 janvier 2011,

De Poitiers à Limoges, de La Souterraine à Gourdon, de Ussel à Angoulème:  l'alternative raisonnable à la LGV s’impose !

Les poitevins arrivent en gare de Limoges à 10h30
Les associations de soutien de la ligne POLT les rejoignent en gare de Limoges.
Les limousins les accueillent en gare de Bellac, et en gare de Limoges.

Conférence de presse à 11h gare des Bénédictins - Pique nique en gare des Bénédictins -  Manif jusqu'au Conseil Régional du Limousin

POLLT, « ou » le train pour tous !

Lire la suite : samedi 22

Commentaires sur le Conseil du 30 juin 2014

Conseil Municipal du Palais/Vienne du 30 juin 2014

Les conseils se suivent et se ressemblent. Mme le maire a décidé d'oublier les élections qui viennent d'avoir lieu comme de simples anecdotes qu'il convient vite d'oublier.

Ce 30 juin, deux points importants étaient à l'ordre du jour :L' examen des comptes de la commune de 2013 et le choix de plusieurs investissement à réaliser

 Ce conseil est  pour Mme le maire l'occasion de faire une déclaration gratuite car elle ne s’appuie sur aucun chiffre '' les comptes de 2013 montrent une gestion rigoureuse avec la maîtrise des charges de fonctionnement et un fort taux d'exécution des programmes. ''

Qu'en est-il ?

Les comptes 2013 montrent que les charges de fonctionnement ont été surestimées de +235 000€ lors de l'élaboration du budget prévisionnel ; cette pratique qui dure depuis 12 ans

Lire la suite : Commentaires sur le Conseil du 30 juin 2014