11 mai Bussière Poitevine

Pour  info le communiqué de presse de la CRI : http://cri.lgv.limogespoitiers.info/

le vendredi 11 mai à partir de 20 h Réunion d'information

salle des fêtes de Bussière Poitevine.


On continue : après les rencontres à Vaulry, Blond, St Bonnet de Bellac, le Palais-sur-Vienne, Bellac, Chaptelat, Saint-Jouvent et Peyrilhac, , la CRI (Coordination des Riverains et Impactés par la LGV Limoges-Poitiers ) regroupant des associations d'usagers, des élus et des citoyens directement ou indirectement touchés par le projet LGV Poitiers-Limoges, poursuit son travail d'information.


Aujourd'hui, un nouveau Président vient d'être élu.

 

Un arrêté Préfectoral autorise

Lire la suite : 11 mai Bussière Poitevine

Cohérence, débat le 9 novembre 2011

Redonner de la cohérence dans le débat LGV Limoges-Poitiers, POLT et POCL

Débat/infos    mercredi 9 novembre à 20h30

salle des fêtes de St Bonnet de Bellac

La délégation de la coordination qui a été reçue au ministère de l'Environnement et des Transports fera un compte rendu de cette rencontre le 9 novembre à St Bonnet de Bellac,

Après les réunions d'information suivies de débats publics au Palais sur Vienne, Bellac, Peyrilhac, la CRI (Coordination Riverains Impactés) regroupant associations d'usagers, élus, riverains et citoyens impactés directement ou indirectement par le projet LGV Poitiers-Limoges la CRI invite le mercredi  9 novembre à St Bonnet de Bellac à 20 h 30 salle des fêtes, à un débat public auquel participera M Claude Peyronnet, Conseiller Général de Bellac.

Aujourd'hui le projet de la LGV Limoges-Poitiers continue d'avancer au niveau des études , mais de nombreuses questions restent sans réponse sur le plan humain, environnemental, financier et même politique.

Lire la suite : Cohérence, débat le 9 novembre 2011

tous à la manif

 

Les choses bougent : rendez-vous à la manif

 

 

  • Les travaux de la Commission nationale SNIT chargée pour le gouvernement de hiérarchiser les grands projets, dont les projets LGV, s'accélèrent. D'après nos sources, vers le 20 février ... une première notation des projets et une première         proposition devraient être proposées aux membres de la commission.

Il a semblé important aux associations d'usagers des transports, à des élus et des riverains, de se regrouper avec les opposants à la LGV Limoges-Poitiers, quelques jours avant que des décisions décisives ne soient prises, pour réaffirmer leur opinion sur la pertinence des solutions alternatives à la LGV Limoges Poitiers .

Lire la suite : tous à la manif

manif à Limoges

le 9 février 2013 ensemble à la gare de Limoges :

 

Halte au sabotage des trains du quotidien, TER et POLT sacrifiés au seul profit du projet LGV Limoges Poitiers

ensemble pour obtenir l'abandon du Projet LGV

 

Chaptelat ce mardi 8 janvier, tous les opposants à la LGV Limoges Poitiers se sont retrouvés pour préparer la manifestation du 9 février à la Gare de Limoges

Il est maintenant temps de rassembler les forces pour faire prendre définitivement en compte les alternatives au projet LGV Limoges Poitiers.

 

le 9 février 2013 à Limoges

 

Des cortèges de véhicules décorés partiront des communes impactées et convergeront sur la gare de Limoges où le RDV est fixé à 9h30 pour accueillir les Poitevins, les gens du Lot, de Creuse et de l'Indre qui arriveront en TER

 
  • - Accueil des délégations

  • - Départ manif 10h15 vers la mairie de Limoges

  • - Cortège voitures décorées et piétons : gare, av. du G. de Gaulle, place Jourdan, rue Jean Jaurès, bd. Louis Blanc, Hôtel de ville

  • - Arrivée 11h15

  • - Prises de paroles sur le perron de l'Hôtel de Ville de Limoges

  • - Retour à la Gare

JP Denanot donne raison à la CRI

JP Denanot donne raison à la CRI (Coordination Riverains et Impactés)

Dans un interview (Le Populaire du 18 décembre 2012), le Président de la Région Limousin débute son propos en affirmant que ''le partenariat public-privé est un piège'' pour l'éventuelle construction de la LGV Limoges Poitiers, au vu de ce qui se passe ailleurs. C'est vrai, c'est ce que nous disons depuis le début : sur la ligne SEA Tours-Bordeaux, le constructeur privé Vinci va pendant plus de 50 ans toucher les péages à chaque passage de trains alors qu'il n'a investi que 27% du coût alors que l'Etat, les collectivités et RFF participent à hauteur de 70% à fonds perdus.

Pour JP Denanot,

il faudra trouver l'argent pour la LGV Limoges Poitiers et ce n'est pas réglé. Il annonce un montant minimisé de ce chantier à 1,2 milliard d'€... erreur ou méconnaissance des chiffres ? C'est inquiétant car RFF qui réalise les études, a annoncé ....

Lire la suite : JP Denanot donne raison à la CRI