A qui a profité la rétention du rapport sur le désenclavement du Limousin ?

A qui a profité la rétention du rapport sur le désenclavement du Limousin ?

Le 5 décembre 2016, M. Delebarre avait été nommé par le Premier Ministre Valls, la veille du départ de celui-ci, pour rédiger un rapport sur l’accessibilité au Limousin. Il devait rendre son rapport à la veille de l’élection présidentielle, à un moment où les corbeilles à papier des ministères ne désemplissaient pas. Il a donc remis son rapport à la nouvelle ministre des transports le 31 mai 2017. Les candidats aux élections législatives des 11 et 18 juin derniers allaient ainsi pouvoir prendre parti en fonction des propositions de M. Delebarre, afin que les électeurs soient éclairés sur la position de chaque candidat. Ce rêve de démocratie était trop beau : la nouvelle ministre des transports a retenu le rapport, l’a gardé secret, et ne le publie qu’au cœur de l’été, le 27 juillet, bien après la bataille des législatives, à un moment où les esprits sont en vacances.

Cela a épargné les mouvements politiques, MODEM en tête, qui avaient pris parti pour une LGV Limoges-Poitiers, puis pour une LGV entre Limoges et le Département de la Charente, suite à l’annulation du premier projet. Le PS 87 , LR 87, les radicaux de gauche et l’UDI, ainsi que certains représentants de la Chambre de Commerce 87,

Lire la suite : A qui a profité la rétention du rapport sur le désenclavement du Limousin ?

questionnaire aux candidats aux élections régionales

Co-présidée par Philippe DURON et Louis NEGRE, TDIE (Transport Développement Intermodalité Environnement) est une Association pluraliste, réunissant l'ensemble desacteurs des différents modes de transports : professionnels, élus nationaux et territoriaux, experts et universitaires. Son objectif est la promotion, auprès des pouvoirs publics et du Parlement, de réflexions et de propositions au service d'une politique multimodale des transports et des déplacements.

TDIE avait envoyé le 19 octobre un questionnaire aux candidats aux élections régionales, afin de recueillir leurs intentions en matière de politique de mobilité, leur vision et leurs projets concernant la politique régionale des transports pour les six ans du prochain mandat (2016-2022)

Pour la future région Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes, seuls quatre candidats ont répondu au questionnaire

Lire la suite : questionnaire aux candidats aux élections régionales

TGV : coup d'arrêt sur le projet de ligne Tours-Bordeaux

TGV : coup d'arrêt sur le projet de ligne Tours-Bordeaux

Le  27 nov 2015 de Carol Amar

Les banques ont décidé de suspendre les crédits au consortium qui réalise le chantier de la ligne TGV Tours-Bordeaux en raison de l'incertitude économique de ce projet  (Le Parisien 27 nov 2015 de Carol Amar)

NDLR du site  : Alors que ce projet était annoncé largement rentable lors des études menées par RFF, contrairement au projet de la LGV Limoges-Poitiers dénoncé par la cour des Comptes comme non rentable dans les 50 ans même en transférant la quasi totalité des voyageurs de la ligne POLT sur la LGV Limoges-Poitiers, la réalité des chiffres exagérément optimistes toujours mis en avant par RFF a rattrapé le Tours-Bordeaux.

Le projet de ligne TGV entre Tours et Bordeauxest-il mort né ?

Sur le papier, le 2 juillet 2017, les nouvelles rames Euroduplex d'une capacité de trois airbus A 320 (environ 556 places) doivent entrer en service sur cette nouvelle pour mettre Bordeaux à 3 heures au lieu de 4 heures actuellement.

 Mais en fait, ce projet vient de connaître un coup d'arrêt brutal. Les banques créancières du chantier ont décidé de bloquer les crédits en raison des risques financiers qui pèsent sur la pérennité de ce projet .

Lire la suite : TGV : coup d'arrêt sur le projet de ligne Tours-Bordeaux

Rapport duron2 : Deux avis pour comprendre et agir

Rapport duron2 : Deux avis pour comprendre et agir

un de Luc Bourduge Membre de la commission Duron 2 , Vice-Président du Conseil Régional Auvergne en charge des transports qui a refusé de cosigner le rapport ( Fde G)

-l'autre de la députée européenne écologiste, Karima Delli membre de la commission Transports du Parlement européen.

Il est nécessaire de revenir sur le rapport Duron 2, qui est un rapport important, complexe, avec des aspects que nous jugeons positifs et d'autres négatifs, qu'il faudra combattre.

Pour faciliter la réflexion nous vous donnons les prises de position de plusieurs groupes d’intérêts , associations concernées, ou personnalités, sans les commenter,

Lire la suite : Rapport duron2 : Deux avis pour comprendre et agir

Communiqué du CODEGASS sur le rapport Duron 2) :

CODEGASS : Association loi 1901   Comité de Défense de la Gare de St Sébastien

Communiqué du CODEGASS sur le rapport Duron 2) :

Le chaud et le  froid ferroviaire

 

Le rapport Duron sur l'avenir des TET vient d'être publié.

Plusieurs points positifs sont à noter pour la ligne Paris Orléans Limoges Toulouse notamment en terme de "modernisation de l’infrastructure ... afin de relever les vitesses maximales autorisées et diminuer les temps de parcours". « Un renforcement de l’offre ferroviaire ... associé à une meilleure utilisation du matériel roulant, permettrait à la fois de développer fortement le trafic et d’atteindre une plus grande productivité de l’exploitation ».

POLT est également présentée comme "une alternative au projet de ligne à grande vitesse Poitiers Limoges qui n’apporterait des gains de temps de parcours ne bénéficiant qu’à Limoges et aux territoires plus au Sud. Ce projet de ligne nouvelle entraînerait surtout de facto la fin de la ligne POLT au sens de radiale structurante".

Lire la suite : Communiqué du CODEGASS sur le rapport Duron 2) :