Fukushima :une région française devenue radioactive

Fukushima : l’équivalent d’une région française devenue radioactive

info'' Basta''

Les conséquences de l’accident nucléaire de Fukushima sur la population commencent à montrer leur étendue. Pneumonies, leucémies ou problèmes hormonaux semblent se multiplier chez les deux millions d’habitants de la région. Les enfants sont en première ligne, alors que les terres, les eaux et certains aliments sont fortement contaminés. De son côté, Tepco, l’exploitant de la centrale, sombre dans le cynisme : les éléments radioactifs qui se sont échappés des réacteurs ne lui appartiennent plus…

Source : The Asahi Shimbun

« La santé de nos enfants est maintenant en danger. Nous constatons des symptômes tels que thyroïdes enflées, saignements de nez, diarrhées, toux, asthme… » C’est l’appel lancé par un groupe de femmes de la région de Fukushima. Depuis mars, ils sont de plus en plus nombreux à se mobiliser pour alerter sur les dangers sanitaires de la radioactivité, dans la zone concernée par la catastrophe nucléaire, comme ailleurs dans le pays. Des graphiques mis en ligne par Centre de surveillance des maladies infectieuses f ont apparaître d’inquiétants pics pour certaines maladies au Japon, comme les pneumonies, ou les conjonctivites aiguës hémorragiques.

Des écoliers plus irradiés que les travailleurs du nucléaire

Lire la suite : Fukushima :une région française devenue radioactive

maires de la Creuse fev 2013

Réunion du bureau de l’association des maires de la Creuse au sujet de la LGV

 

Une réunion du bureau de l’association des maires de la Creuse a eu lieu hier soir : le thème principal était le courrier récent du directeur des

transports du ministère aux financeurs concernant le projet de LGV.

Communiqué de Jean Bernard Damien Conseiller Régional EELV adjoint au maire de Gueret

Lire la suite : maires de la Creuse fev 2013

RFF le 25-02-2013 au palais

RFF au Palais : devant une salle hostile

Depuis plus d'un an, en dehors de toute concertation, RFF travaille à peaufiner son dossier en vue du lancement de l'enquête publique. La réunion du 25 février se voulait une réunion d'information, ce fut une réunion de contestation.

Ce qui ressort de la présentation

La LGV Limoges Poitiers ne répond pas à l'objectif d'amener la Grande Vitesse au Limousin et aux territoire avoisinants

Lire la suite : RFF le 25-02-2013 au palais

Réunion publique de RF

Réunion publique officielle de RFF

Lundi 25 février 2013 à 18h30

salle Gérard Philipe - Le Palais sur Vienne

(derrière la mairie)

Communiqué de BARRAGE

ci joint le tract distribué au Palais à 2500 ex  → 

 

RFF, qui depuis plus d'un an travaille en dehors de toute concertation, vient de déposer le dossier de la LGV Limoges Poitiers au ministère en vue du lancement de l'enquête publique, la loi lui faisait pourtant obligation de poursuivre la concertation jusqu'à l'ouverture de l'enquête. La réunion du 25 février a pour but de se conformer à la loi

Aujourd'hui, rien n'est encore joué

- les élus qui défendent ce projet sont de plus en plus isolés, la contestation se rencontre dans tous les milieux de la société civile, professionnelle, syndicale et politique comme l'a montré la dernière manifestation qui s'est déroulée le 9 février à Limoges.

Lire la suite : Réunion publique de RF