pour un changement radical

crises économique, écologique et morale apparaissent de plus en plus comme le signe d’un changement radical de paradigme dans l’histoire contemporaine de l’humanité. Aujourd'hui, alors que l'usi ne VALDI au Palais veut doubler sa capacité de fusion sans offrir toutes les garanties sanitaires aux riverains l'article de Simon CHARBONNEAU Maître de conf. à l'IUT Hygiène sécurité environnement de Bordeaux et chercheur au LAP de l'Université de Bordeaux I, enseignant en 3e cycle dans plusieurs univ ersités et directeur de thèses. Spécialisé en droit de l'environnement depuis 1975, auteur de nombreuses publications tombe à pic

POUR UNE MORALE ET UNE POLITIQUE D’AUTOLIMITATION DE NOS MOYENS

De multiples signes nous avertissent aujourd’hui que nous sommes désormais entrés dans des temps difficiles où l’homme commence à payer le fruit de ses excès actuels et passés. Après les illusions progressistes des « trente glorieuses » qui continuent encore aujourd’hui à aveugler la majorité de nos responsables politiques, la conscience du prix à payer pour cet aveuglement est en train d’émerger douloureusement....En même temps, sur le plan social, l’accumulation de nos moyens techniques et financiers produit des discriminations croissantes au profit d’une petite minorité. Comme si cette accumulation sans finalités produisait insidieusement de plus en plus d’effets pervers dont nous commençons tout juste à prendre conscience. La démesure de nos moyens constitue bien la malédiction des temps modernes.

le texte