Réunion LGV à Peyrilhac le 5 novembre 2015

Réunion LGV à Peyrilhac le 5 novembre 2015

L'actualité de la LGV Limoges-Poitiers sur nos communes, c'est le déclenchement de l'enquête publique concernant l'AFAF, c'est à dire le remembrement qu'occasionnerait la LGV. Nombreux sont ceux qui ont reçu un pli recommandé du Président du Conseil départemental de Haute-Vienne les informant de l'ouverture de cette "consultation" publique entre le 9 novembre et le 10 décembre 2015.Le dossier n'est donc pas enterré et les promoteurs créent les conditions de réalisation de la gabegie environnementale, humaine et financière que nous avons déjà décrite par anticipation.
La CRI va bien entendu contribuer à vous informer et à étudier la meilleure manière de répondre.
Pour cela, nous vous proposons une réunion qui aura lieu le jeudi 5 novembre 2015 à la salle polyvalente de Payrilhac.
N'hésitez pas à amener vos amis et voisins : beaucoup de gens commencent à comprendre que, même si leurs biens ne se situent pas sur l'emprise même de la LGV, ils vont être touchés par les opérations de remembrement.

- Nous profiterons de cette réunion pour vous informer de l'avancement du dossier contentieux

Lire la suite : Réunion LGV à Peyrilhac le 5 novembre 2015

URGENCE POLT - Ligne Polt : tant de possibles

 

 du 20 mas 2017      Ligne Polt : tant de possibles ( même en gain de temps NDLR)

C'EST À SAINT-SULPICE-LAURIÈRE EN HAUTE-VIENNE QUE L'ASSOCIATION URGENCE POLT A TENU SON CONSEIL D'ADMINISTRATION SAMEDI, AU LENDEMAIN DU COMITÉ DE CONCERTATION POUR UN SCHÉMA DIRECTEUR DE LA LIGNE FERROVIAIRE PARIS-ORLÉANS-LIMOGES-TOULOUSE RÉUNI À LA PRÉFECTURE DE HAUTE-VIENNE.

L'association URGENCE POLT que préside Jean-Claude Sandrier n'avait pas choisi Saint-Sulpice-Laurière au hasard.

 

A Gauche, Daniel Genest vice-président d'Urgence Polt, à ses côtés Jean-Claude Sandrier, président et le maire de Saint-Sulpice-Laurière.

 

En effet, cette commune de Haute-Vienne a une histoire fortement marquée par le rail. Elle se bat aujourd'hui pour le rétablissement d'arrêts en gare de Saint-Sulpice Laurière sur la ligne Paris-Toulouse ( POLT ).

Le conseil d'administration de Urgence Polt se tenait donc au lendemain du comité de concertation réuni à Limoges en présence notamment du préfet Philizot, chargé d'une mission de concertation avec les territoires portant sur l'avenir des TET (trains d'équilibre du territoire).

«Si on avance, c'est grâce à la crédibilité du Polt» lançait lors de la réunion le président Jean-Claude Sandrier.

Des avancées sur la ligne Polt, il y en a en effet avec le renouvellement prévu du matériel roulant ; un appel d'offres sera lancé en avril pour une décision à suivre mi 2018. «La mise en service des premiers trains se ferait en 2022» explique Jean-Claude Sandrier. Deux lignes structurantes sont concernées par cet appel d'offres : le Polt et Paris-Clermont. Deux lignes qui à elles seules représentent environ 700 millions d'euros.

«Nous demandons des trains adaptés aux lignes grande distance poursuit le président de l'association «et qui roulent à 220 km/h sur une certaine distance.»

Cette ligne bénéficie aussi de travaux sur les infrastrutures ce qui n'est pas sans poser problèmes pour la circulation des trains. Des travaux entamés et qui vont durer jusqu'an 2021. «Nous avons in­sisté pour qu'il y ait le moins de perturbations possible sur le trafic» note Jean-Claude Sandrier qui pointe la concurrence féroce en embuscade avec notamment les bus Macron.

Des travaux qui auront bien sûr une incidence positive sur le temps de trajet. «SNCF Réseau estime qu'on peut gagner 15 à 20 minutes entre Limoges et Paris ; mais on peut gagner encore 15 minutes de plus sur le trajet avec des travaux supplémentaires ; ça ferait un Paris-Limoges à 2h45, 2h30»

Lire la suite : URGENCE POLT - Ligne Polt : tant de possibles 

L'ECHO du 17-12-2011 SNCF et POCL

Dans le débat POCL, la SNCF propose de mettre Limoges à 2h de Paris et de Lyon .
POCL : coup de tonnerre, la SNCF veut prolonger la LGV jusqu’à Limoges et Brive rejetant le barreau Limoges Poitiers

Après avoir annoncé qu’elle souhaitait que le «Y renversé» passe par Nevers et oublie Orléans, la SNCF affirme aujourd'hui que le POCL doit se prolonger en LGV vers Limoges et Brive.

Lors de la séance plénière du Conseil Régional ce jeudi 15 décembre , le Président JP Denanot s'est félicité de soutenir le barreau Limoges-Poitiers, prétextant que la SNCF se pronocerait pour le tracé médian dans le projet POCL ignorant la Creuse et le Limouin.

Mal lui en a pris, vingt quatre heure plus tard la SNCF en déposant son cahier d'acteur au débat public du POCL se prononce pour le tracé médian avec un raccordement vers Châteauroux et proposant de prolonger les TGV POCL jusqu'a Limoges et Brive, mettant limoges à 2h de paris et de Lyon. Cette prise de position rejette le barreau Limoges Poitiers qui rejoint ainsi les projets ruineux et inutiles.

l'article complet de l'ECHO en cliquant sur l'image→

virer Sarkozy

Les chroniques du Gaulois

Le changement, c’est à partir du 6 mai… en trois actes !

Bien sûr, j’aurais souhaité que le score d’Eva Joly soit à la hauteur de son courage, et de l’urgence sociale et écologique. Et comme beaucoup, j’enrage que tant de laissés pour compte se trompent de colère en choisissant le vote FN.

Il reste, et je m’en réjouis, que ce premier tour ouvre la voie d’un changement politique en France. En trois actes au moins.

Le premier acte, c’est bien sûr le 6 mai.

Lire la suite : virer Sarkozy