F. Hollande en Limousin

concert de pipeau pour François Hollande

LGV et POLT : le ministre des Transports rassure

le 03/04/2013 Radio Totem

 Sophie Dessus se réjouit du lancement de l’enquête publique concernant la ligne à grande vitesse entre Limoges et Poitiers. Mais la députée de Corrèze se dit aussi rassurée sur l’avenir de la ligne historique Paris-Orléans-Limoges-Toulouse.

Lire la suite : F. Hollande en Limousin

B. Pancher commission 21

" La LGV Poitiers - Limoges est très mal classée "

 La Nouvelle République  31/03/2013
 
 

Membre de la commission Mobilité 21, le député Bertrand Pancher confirme que le

projet de barreau Poitiers - Limoges n’est pas du tout jugé prioritaire.

 

Le ministre des Transports vient de donner son feu vert au lancement de l'enquête publique pour la LGV Poitiers - Limoges sans attendre le rapport de la commission qu'il a lui-même mise en place à l'automne dernier pour hiérarchiser les projets d'infrastructures de transports. Membre de cette commission Mobilité 21, Bertrand Pancher, député UDI de la Meuse, avoue sa surprise.

 

Le projet de LGV Poitiers - Limoges est-il aussi mal classé qu'on le dit dans les premières tendances qui se dégagent de vos travaux ?

Lire la suite : B. Pancher commission 21

LGV : le bal des faux culs

dette-publique et LGVCorreze : département le plus endetté de France

 

La Corrèze est le département le plus endetté de France. La dette du département s'élève à 363 millions d'euros, soit un peu plus de 1.500 euros par habitant.

Dans son rapport (2010), la Chambre régionale des comptes du Limousin avait déjà décerné ce titre à la Corrèze, avec une dette de 1.164 euros/hab en 2009, un taux représentant "le triple de la moyenne nationale (371 euros)" et qui plaçait le département parmi les six ayant un endettement supérieur à 900 euros/hab. La Gauche renvoie la responsabilité de cette dette abyssale à la Droite l’accusant d’investissements démesurées. Or, depuis 2008, date de la présidence du Conseil Général par François Hollande, cette dette est passée de 1164 à 1500 € par habitant.

 

D’où l’explication de la nécessité du budget de rigueur défendu par Gérard Bonnet, l’actuel président du Conseil Général, ainsi que l’augmentation de 5% de la taxe foncière.

 

Lire la suite : LGV : le bal des faux culs

Tous à poil pour la LGV

Jusqu’à quelles extrémités iront s’obstiner les élus socialistes de Limoges pour défendre le projet LGV envers et contre toute raison, capacités financières, envers et contre leurs alliés politiques, et les autres territoires impactés par ce projet ?

 

Conseil régional : Alliance de l’UMP et du PS contre les élus EEVL et Front de gauche

« Dès l’ouverture de la séance du Conseil Régional, Christian Audouin (TdG) est monté au créneau, tentant sans succès de faire passer une motion d’urgence privilégiant l’axe historique. « Le dépérissement programmé de la ligne Paris-Toulouse (*) est une question fondamentale, a-t-il expliqué. La situation est exceptionnelle et doit conduire notre assemblée à une prise de position claire et ferme ».

Lire la suite : Tous à poil pour la LGV

LGV :l'enquête publique

Lgv Limoges-Poitiers : le ministre des transports donne le feu vert pour le lancement de l'enquête publique

En fin d'article la lettre du ministre à RFF

Frédéric Cuvillier vient d'écrire au président de RFF pour donner le feu vert au lancement de l'enquête publique du projet LGV Poitiers-Limoges "tel qu'il est présenté dans le dossier support de l'enquête publique"

Si le ministre rappelle bien en début de la lettre adressée à RFF que " le projet de ligne à grande vitesse (LGV) Poitiers-Limoges répond à l'objectif de permettre un accès par la grande vitesse ferroviaire à la région Limousin et, plus largement, à un territoire du Centre-Ouest de la France représentant 3 millions de personnes et 950 000 emplois"... ce que l'enquête publique devra  démontrer pour les habitants de la Creuse, de l'Indre, du Lot...!dans la 2ème partie du courrier il reprend à son compte les recommandations de l'Autorité Environnementale , faisant ressortir les contradictions du dossier

Il apporte ainsi quatre précisions très attendues notamment une concernant l'avenir du POLT:

Lire la suite : LGV :l'enquête publique