Avant le vote

Les candidats votent-ils pour la LGV ?
La Montagne

Les candidats à l'élection présidentielle ont été interrogés par l'association TGV Grand Centre Auvergne pour dire si, oui ou non, ils sont favorables au projet de LGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon. Voici leurs positions.
L'association TGV Grand Centre Auvergne a décidé de sonder les intentions des candidats à l'élection présidentielle sur le projet de ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (Pocl).

Un courrier leur a été adressé avec trois questions types : 1. " Quelle serait leur position au regard des projets de LGV et du Schéma national des infrastructures de transport (Snit)? "; 2. " Quelle serait leur position particulière sur le projet Pocl "?; 3. " Seraient-ils favorables à une accélération du projet et à prendre en considération le choix des élus, des collectivités et des chambres consulaires qui se sont prononcés dans une quasi-unanimité pour le scénario ouest ? "

Lire la suite : Avant le vote

La Souterraine 9 mars 2013

La Souterraine 9 mars 2013 : un changement d'étape

 

Depuis Janvier, tout s'accélère, après le succès de la manif du 9 février à Limoges,

la publication de la lettre du ministère des infrastructures des transports, l'assemblée générale extraordinaire des élus de Creuse, ce samedi 9 mars à La Souterraine, a dévoilé ce que de nombreux élus, citoyens sentaient venir, mais ne voulaient pas voir et dont ils retardaient l'échéance, car tous mesuraient les déchirements que cela n'allait pas manquer de provoquer. Les études que RFF a préparées pour l'enquête publique sont claires : la rentabilité possible de la LGV Limoges-Poitiers ne peut s'obtenir qu'en diminuant de manière drastique le nombre de trains sur la ligne POLT. Le dossier actuel tel qu'il est déposé sur le bureau du ministre prévoit de diminuer de 35% le nombre de trains sur le POLT( passant de 11 aller- retour à 7); ce n'est pas suffisant, aussi la dernière proposition du ministère propose de passer de 11 à 4 aller-retour .

Pour tous aujourd'hui l'heure du choix a sonné

Lire la suite : La Souterraine 9 mars 2013

PS de l'indre

Le parti socialiste de l'Indre vient de publier un communiqué contre la promotion de la LGV LP qui ne peut se faire qu'au détriment du POLT: il demande un arbirage national

 

COMMUNIQUE DE PRESSE  du groupe PS  au Conseil Général de l'INDRE

Chaque fois que le dossier P.O.C.L est venu en débat, nous avons soutenu les démarches entreprises par les partenaires et élus du département dans la mesure où un raccordement sur une ligne à grande vitesse  se ferait au plus près de notre département et lui serait donc utile.

En même temps, nous avons toujours considéré que la modernisation du POLT était une priorité, une nécessité absolues car  cette liaison est la seule  qui, actuellement, et encore pour longtemps sans doute ,  nous relie à Paris et vers le Sud.

Ce que vient d’écrire le Directeur général des infrastructures du Ministère  de l’Ecologie au Comité des financeurs de la LGV Poitiers Limoges est plus qu’inquiétant. En effet,  par ce courrier, le gestionnaire du trafic ferroviaire  envisage de réduire de près de moitié les services du POLT pour « améliorer le bilan socio- économique de la LGV » . Pire, on demande aux élus de valider cette hypothèse pour justifier la future décision nationale. On voit donc bien que les poids lourds politiques de tous bords  continuent  à promouvoir la LGV Poitiers Limoges , que la ligne POCL a de plus  en plus de mal à s’inscrire dans les projets nationaux et qu’en plus, on tente de sacrifier le POLT, tout en annonçant d’ailleurs des crédits conséquents pour sa modernisation. Comprend qui peut ??? ce que nous comprenons, nous, c’est qu’une fois de plus, l’Indre   est totalement délaissé.

Il ne se dégage ici de volonté d’aménagement que pour quelques territoires  tandis que les autres doivent  se sacrifier. Ce n’est pas admissible et ce n’est pas notre conception de la solidarité territoriale.

Notre groupe souhaite une réaction forte et unanime et appelle  à un arbitrage national qui soit juste.  C’est ce que  nous allons exiger  dans un prochain courrier adressé aux  autorités ministérielles.

 

A Pasquer

Dernière ligne droite pour le projet

Limousin > Haute-Vienne > Limoges 15/05/12 - 14h41

Dernière ligne droite pour le projet de LGV Poitiers-Limoges

Lu 394 fois

Le TGV entre en gare de Limoges. Photo archives le Populaire du Centre

 

Le tracé du projet est aujourd’hui défini. Mais ce n’est qu’à l’issue de l’enquête publique que l’on saura si cette LGV va voir le jour.

Si Réseau ferré de France poursuit ses débats publics dans les communes traversées, ce n’est véritablement que lors de l’enquête publique que les habitants de la région pourront s’exprimer sur ce projet.

Pour l’instant, le dossier de la LGV Limoges-Poitiers n’est toujours pas sur le bureau de la commission nationale de débat public. Le délai, passé depuis fin janvier, n’inquiète pas outre mesure le président de l’association de promotion du TGV Poitiers-Limoges-Brive.

« Nous allons déposer le dossier au début de l’été, assure Jean-Pierre Limousin. L’enquête publique doit démarrer à l’automne pour se terminer au printemps 2013. C’est le nouveau ministre des transports qui fixera la date. Ce dossier a pris du temps car c’est un travail minutieux, notamment pour que le projet entraîne un minimum d’impact écologique sur l’environnement et les constructions. »

Limoges à 2 heures de Paris??

Ce n’est qu’à l’issue de l’enquête publique que ce projet de LGV Limoges-Poitiers prendra forme ou pas. Des registres d’enquête attendront les observations du public au sein de chacune des mairies concernées par le tracé. Si dans moins d’un an, le projet est déclaré d’utilité publique, de nouvelles études plus détaillées seront alors conduites.

 

La position prise par le nouveau Président de la République (ci dessous) n’a pas terni la confiance de l’association de promotion de la LGV.

« François Hollande a pris une position officielle mi-octobre en faveur de ce projet, explique Jean-Pierre Limousin. Honnêtement, ne pensez-vous pas que nous avons plus de chance que jamais?? De plus, financièrement, il a répondu favorablement à ce projet. Le total de cette ligne représente moins que les redressements fiscaux annuels en France. Ces 1,7 milliard d’€ représentent une somme considérable, par rapport au budget de l’État, c’est peu. »

Un projet de 1,7 milliard d’€

L’association de promotion, présente en ce moment à la foire-exposition de Limoges, n’a de cesse de montrer que de nombreuses agglomérations sont derrière ce projet (Périgueux, Tulle, Brive, Cahors ou Aurillac). Soit un territoire de 3 millions d’habitants représentant 900.000 emplois. Les partisans du TGV ont toujours pour objectif une mise en service à l’horizon 2018-2020, après plusieurs années de travaux.

Franck Jacquet

JC Sandrier

LGV Limoges Poitiers ou POLT ?
Jean Claude SandrierJC_Sandrier Président d'urgence POLT, membre honoraire de l'assemblée nationale, fait dans l'Echo du 8 mars 2013 , deux propositions pour avancer qui vont certainement être au coeur du colloque qui va se dérouler à l'assemblée nationale le jeudi 21 mars

Lire la suite : JC Sandrier