Europe Ecologie-les verts et le POCL

Les groupes Europe Ecologie-les verts des Conseils régionaux d'Auvergne, du centre, et du Limousin. précisent leurs positions sur le POCL

 

En pièce jointe le cahier d'acteur déposé pour le débat public   →

 

le préambule:

Un vrai débat public sur la ligne à grande vitesse Paris-Orléans- Clermont-Ferrand-Lyon ne peut pas se contenter de porter uniquement sur les quatre grandes familles de tracés proposées : il doit en premier lieu interroger l’opportunité du projet dans sa globalité.

Pour les écologistes, l’enjeu essentiel en matière de transport ferroviaire réside dans les déplacements de la vie quotidienne.

Lire la suite : Europe Ecologie-les verts et le POCL

Une PUB LGV dans les infos de FR3

La chronique du Gaulois
LGV sur FR3 : il faut bien aider les riches
une amie du Béarn , Marie France, m'a transmis ce billet d'humeur,

Hier sur France 3 aux infos du soir, on nous a vanté les mérites du TGV Paris-Reims.
On a appris ainsi qu'un prof de fac (Sciences PO) était content car il peut habiter Paris et enseigner à Reims. Pour désengorger la Région parisienne, voilà qui est super !
On a appris ainsi que ce TGV, évidemment, ne s'arrête pas entre Paris et Reims. Pour empêcher la désertification et le dépeuplement des petites villes situées sur le trajet, voilà qui est super !

Lire la suite : Une PUB LGV dans les infos de FR3

le 9 février 2013 une manifestation à Limoges :

La CRI (Coordination Riverains Impactés) et le Collectif Poitevin ''NON LGV Limoges Poitiers'' :

ensemble pour obtenir l'abandon du Projet LGV

Bussière Poitevine, ce mardi 11 décembre, à mi-chemin entre Limoges et Poitiers : les deux collectifs du Limousin et de Poitou Charentes s'étaient donné rendez-vous pour encore mieux coordonner leurs actions. Ils ont en 1er constaté l'intérêt de plus en plus grand , notamment auprès des élus de tous les départements autour de la Haute-Vienne, pour les alternatives au projet LGV Limoges Poitiers et l'isolement des élus soutenant le projet. Les collectifs Limousin et Poitevin ont décidé de poursuivre leurs actions alliant le juridique et les actions de terrain, pour cela, le Collectif poitevin a proposé d'organiser :

 

le 9 février 2013 une manifestation à Limoges :

 

de la gare des Bénédictins, lieu de rendez-vous où seront accueillis les Poitevins qui arriveront en TER et des cortèges de voitures et tracteurs du Nord de la Haute-Vienne pour se rendre en cortège au Conseil Régional .

Un seul mot d'ordre :

 

Halte au sabotage des trains du quotidien, les TER et le POLT sacrifiés au seul profit du projet LGV Limoges Poitiers

Le TGV en perte de vitesse

catenaires a enlever pour LGVDans le ferroviaire, il y aura un après Brétigny différent de l’avant. Déjà, un virage s’amorçait pour remettre en question la priorité donnée au TGV. En juillet 2012, le rapport de la Cour des comptes au Sénat dénonçait le «retard croissant de rénovation» du réseau des lignes classiques. L’actuel plan de rénovation ne serait pas en mesure d’enrayer le vieillissement du réseau alors qu’il faudrait privilégier les investissements de maintenance par rapport aux projets de développement. La priorité à la très grande vitesse était montrée du doigt.

Ensuite, fin juin 2013, le rapport de la commission Mobilité 21 présidée par le député socialiste Philippe Duron a constaté que «les ressources publiques qui peuvent être consacrées au système de transports ne permettent pas de poursuivre le développement des réseaux au rythme actuel». Il souligne que «le modèle de développement ferroviaire est à revisiter» et recommande d’étaler la construction de nouvelles lignes à grande vitesse. C'est-à-dire, ralentir sur les programmes TGV.

Lire la suite : Le TGV en perte de vitesse

Philippe Nauche questionne le Gouvernement

Le Député de la Corrèze Philippe Nauche questionne le Gouvernement sur le désenclavement du Limousin

Ce mardi 13 décembre 2016, à l'Assemblée Nationale, lors des questions orales.Philippe Nauche a posé une question  au gouvernement portant sur la nécessité du désenclavement du Limousin et de la Corrèze en particulier.

M. Philippe Nauche. Je souhaite appeler l’attention de M. le secrétaire d’État chargé des transports, de la mer et de la pêche sur la nécessité impérieuse de poursuivre la construction d’infrastructures ferroviaires, dans une logique d’aménagement du territoire. Plus précisément, c’est la question de la desserte du Limousin en général et de la Corrèze en particulier que je souhaite soulever aujourd’hui.

Comme vous le savez, la déclaration d’utilité publique du barreau Limoges-Poitiers a été annulée par le Conseil d’État en avril dernier, laissant la question en suspens. Or, à l’occasion de son déplacement à Brive le 8 octobre dernier, le Président de la République a réaffirmé son soutien à l’idée d’une ligne à grande vitesse – LGV – permettant de désenclaver correctement le centre ouest de la France sur le plan ferroviaire. Il a donc demandé que le dossier soit retravaillé et que des solutions concrètes soient proposées, notamment en matière financière.

Parmi les réflexions, la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse, dite « POLT », pourrait bénéficier d’une alternative cohérente fondée sur une amélioration des infrastructures et du matériel et un raccordement à la grande vitesse européenne, sur une partie du trajet au moins, entre Paris et Vierzon dans un premier temps.

Lire la suite : Philippe Nauche questionne le Gouvernement