VALDI encore !

Alors que VALDI se vente de son prix Européen ''Best life Environment 

Les Amis de la terre organisent les prix Pinocchio du développement durable

 

ERAMET propriétaire de Valdi le Palais est dans les nominés

voir info sur le site del'association ''Barrage'' 

Politiques énergétiques

Paul Ariès : « Le nucléaire civil est une barbarie industrielle »

lu sur le site Basta !

 

Paul Ariès est politologue, directeur du journal Le Sarkophage, et auteur de La simplicité volontaire contre le mythe de l’abondance, publié aux éditions de La Découverte. Il décrypte le lien très étroit entre le choix du nucléaire civil et celui d’une société éternellement tournée vers la croissance et le consumérisme. Favorable à l’abandon du nucléaire, il lance un appel pour la création d’un tribunal d’opinion afin de dénoncer les crimes du nucléaire civil.

Entretien.

Lire la suite : Politiques énergétiques

ALVEOL

ALVEOL Bellac:  Le SYDED et le Conseil Général 87 sur le banc des accusés
Compte rendu de la CLIS d'Alveol du 18 janvier 2012 (Commission locale d'information et de Surveillance)
Le centre de traitement Alvéol est  censé recevoir les déchets ultimes des 190 communes du département dans des casiers étanches en forme d’alvéoles, il est piloté par le Syded. ( Syndicat Départemental pour l’Élimination des Déchets Ménagers et Assimilés créé en avril 1997 à l’initiative du département de la Haute-Vienne).
Le lieu d'implantation, le Bois du Roi sur Bellac et Peyrat-de-Bellac, a été imposé à la population riveraine et aux deux communes. Ce choix imposé impliquait de la part du Syded  une obligation de résultat.
Au départ, une idée simple: chacun crée des ordures il faut les traiter, le choix de le faire  dans un centre de stockage est une des solutions.

Mis en service en Mars 2009, Alvéol accueille les ordures ménagères, mais aussi les encombrants des déchetteries et les déchets industriels banals (tels les emballages et films plastiques).
Dans son magazine de Décembre 2009 le Conseil Général parle ''d'équipement exemplaire,

article du POPULAIRE

 

Lire la suite : ALVEOL

BIO et Local dans les assiettes

La loi sur pour des produits bio et locaux dans les cantines adoptée à l’unanimité

Proposer 20% d'aliments bio et locaux en 2020 en restauration publique sur un total de 40% d'aliments durables et de proximité : c'est l'obligation fixée par la loi .Portée par la députée de Dordogne, Brigitte ALLAIN, la loi relative à l’ancrage territorial de l’alimentation a été adoptée à l’unanimité le 14 janvier 2016, à l’Assemblée Nationale.

En cinq articles, la proposition " favorisant l'ancrage territorial de l'alimentation " veut contraindre la restauration collective publique (restauration scolaire, hôpitaux, maisons de retraite, etc) à proposer aux consommateurs 40% de produits alimentaires issus d'une production durable et de proximité, dont 20% de produits bio et locaux . Ce sont les objectifs du Grenelle de l'environnement qui prévoyait 20% de produits bio en 2012 dans les cantines. Nous en sommes loin ", explique son auteur Brigitte Allain, députée écologiste (EELV) de Dordogne. 

Lire la suite : BIO et Local dans les assiettes

Valdi :Historique

VALDI : 10ans d'actions pour obtenir un fonctionnement normal

 

En 2001, la société VALDI/VLP du Palais sur Vienne spécialisée dans la récupération de métaux à partir de déchets issus de l’industrie pétrochimique a été autorisée à démarrer son activité sur le site de la CGEP qui venait de fermer ses portes entrainant plus de 200 licenciements. Valdi en promettant la création future de 100 emplois est apparue comme le sauveur du site. Activité classée dangereuse, elle est encadrée par un arrêté préfectoral  . Malgré nos remarques, cet arrêté fut pris à minima. De 2001 à 2009, il y a eu 3 accidents (dont un ayant entrainé 6 blessés) et 4 mises en demeure; après chaque accident ou mise en demeure, un nouvel arrêté a été promulgué prenant en compte les leçons de l'accident.

 

Personne au Palais sur Vienne ne souhaite revivre l'expérience du passé !

Valdi n'a respectéla loi en matière de sécurité, pour les salariés comme pour les riverains et l'environnement que sous la pression de l'association Barrage, des riverains, de mises en demeure successives de la DRIRE et de divers Arrêtés préfectoraux (bruits, rejets dans l'atmosphère ou dans l'eau... ). Pendant 5 ans VALDI a pollué 16 fois la norme en dioxyde de soufre; odeurs nauséabondes, bruits et pollutions diverses continuent aujourd'hui.... Photos de 2009

 

Lire la suite : Valdi :Historique