VALDI : Barrage devant les tribunaux

VALDI : Barrage devant les tribunaux,

convocation sur le site de l'association ''Barrage'' cliquez ici

le 20 octobre 2010 à 10 h 30 salle d'audience du Tribunal administratif à Limoges

Le nuage de pollution au dessus du Palais est reconnue ( voir article incinérateur). Valdi contribue à cette pollution et veut pourtant doubler sa capacité sans offrir les garanties aux riverains et aux salariés ( la DDASS et la direction du travail se sont pourtant prononcées contre cet agrandissement) lire article sur VALDI : cliquez ici

ALVEOL

ALVEOL Bellac:  Le SYDED et le Conseil Général 87 sur le banc des accusés
Compte rendu de la CLIS d'Alveol du 18 janvier 2012 (Commission locale d'information et de Surveillance)
Le centre de traitement Alvéol est  censé recevoir les déchets ultimes des 190 communes du département dans des casiers étanches en forme d’alvéoles, il est piloté par le Syded. ( Syndicat Départemental pour l’Élimination des Déchets Ménagers et Assimilés créé en avril 1997 à l’initiative du département de la Haute-Vienne).
Le lieu d'implantation, le Bois du Roi sur Bellac et Peyrat-de-Bellac, a été imposé à la population riveraine et aux deux communes. Ce choix imposé impliquait de la part du Syded  une obligation de résultat.
Au départ, une idée simple: chacun crée des ordures il faut les traiter, le choix de le faire  dans un centre de stockage est une des solutions.

Mis en service en Mars 2009, Alvéol accueille les ordures ménagères, mais aussi les encombrants des déchetteries et les déchets industriels banals (tels les emballages et films plastiques).
Dans son magazine de Décembre 2009 le Conseil Général parle ''d'équipement exemplaire,

article du POPULAIRE

 

Lire la suite : ALVEOL

1e 12 décembre BARRAGE invite

Le mercredi 12 décembre l'association BARRAGE NATURE ENVIRONNEMENT tient son assemblée générale ouverte à tous .

 Cest d'abord une réunion pour fêter ensemble le renouvellement de l'agrément de BARRAGE comme association agréée, au niveau départemental, pour la protection de l'environnement. Il s'agit là, au moment où le dérèglement climatique devient une évidence subie, où le rôle de l'homme et de ses activités dans ce dérèglement est enfin pointé du doigt, d'une reconnaissance, de la part de toutes les structures administratives et préfectorales, du rôle important d'expertise que joue BARRAGE sur ces questions.

 

Nous avons contribué à des avancées positives sur de nombreux dossiers, nous en discuterons le 12 décembre, des nuages demeurent voire s'assombrissent pour virer au noir.

Deux exemples :

L'eau : la communauté urbaine de Limoges va prendre à partir du 1er janvier la compétence de la gestion de l'eau (6 communes sont en régie, 14 sont gérées par la SAUR), chacun va garder son statut, mais on parle d'une harmonisation des tarifs, les habitants des communes en régie payent 3,20 €/m3(eau et assainissement sans abonnement) les habitants des communes gérées par la SAUR payent 5€ -5,40€ /m3 avec un abonnement de 45 à 75€, d'après vous comment va se faire l'harmonisation si nous, nous laissons faire ?

 

La gestion des déchets et l'incinérateur, suite à notre action le projet initial de 2016 de la création d'un nouvel incinérateur plus grand à l'emplacement actuel a été repoussé, le cabinet Merlin a été chargé de revoir sa copie. Un nouveau projet vient d'être remis au bureau de la nouvelle communauté urbaine de Limoges. Des désaccords majeurs demeurent : pas de proposition pour réduire significativement les déchets, pas de collecte des-bio déchets, pas de paiement au poids ou au nombre de poubelles sorties, pas de débats sur le lieu de la nouvelle implantation programmée... le 12 on vous informe, on débat et on décide de nos actions à venir.

Lire la suite : 1e 12 décembre BARRAGE invite

sortir du nucléaire agenda


http://www.chernobyl-day.org/

AGENDA LIMOUSIN
MERCI DE DIFFUSER LARGEMENT

vendredi 29 avril - Felletin (23) : Rassemblement
9h00 : Place de la Mairie
rassemblement, distribution de tracts et jet de confettis antinucléaires

Contact : Jean-pierre Minne - OUI A L'AVENIR
oui.a.l.avenir (a) wanadoo.fr
Tel : 06 71 07 24 47

Samedi 30 avril - Brive (19) : Rassemblement, défilé animé, performance - Nucléaire...ça suffit

14h : rassemblement, 14h30 départ défilé : Square G.Auboiroux (près de la Place Thiers)
Rassemblement, défilé animé, performance

Contact : Anne Meyssignac - Collectif Correzien pour la sortie du nucléaire
collectif.correzien (a) yahoo.fr
Tel : 05.55.84.06.70

expand section 30 avril - Brive (19) : Rassemblement, défilé animé, performance - Nucléaire...ça suffit

14h : rassemblement, 14h30 départ défilé : Square G.Auboiroux (près de la Place Thiers)

Rassemblement, défilé animé, performance

Contact : Anne Meyssignac - Collectif Correzien pour la sortie du nucléaire
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel : 05.55.84.06.70


expand section 30 avril 2011 - BRIVE LA GAILLARDE (19) : Journée antinucléaire

à partir de 14h

Contact : PATPATIAN brigitte - Association va de l'avant à meyssac
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel : 0555855975 0672410982

RFF à St-Bonnet de Bellac

Compte-rendu de la réunion de RFF à St-Bonnet de Bellac le 6 Décembre 2011. :

présentation de la maquette en 3D du tracé sur la traversée de la commune

(compte rendu Jean louis Teytaud,michèle Tricart)pris sur le site de la CRI : http://cri.lgv.limogespoitiers.info


But de la réunion pour RFF:
- présentation du tracé en 3D par RFF sur la traversée de la commune de st-Bonnet, présenté (de Limoges vers Poitiers) ne comporte pas les insertions paysagères, les clôtures...

-question immédiate d'une habitante de l'Hopital : pourquoi  le tracé évite ici une réserve de chasse au détriment de lieux sensibles pour l'habitat , alors qu'à Bellac vous traversez le bois du Roi.

RFF : ce n'est pas toujours possible d' éviter des zones sensibles, dans ce cas, il y a compensation.l y aura à l'enquête publique des cahiers territoriaux pour faire ressortir les études d'impacts,

nouvelle question-Le tracé est-il fixé?

-RFF : aujourd'hui il peut bouger dans une bande de 500m, mais c'est difficile, ça peut bouger après l'enquête publique
- Yvan Tricart fait remarquer à RFF qu'il est très difficile voire impossible d'obtenir des modifications ou des aménagements une fois l'enquête d'utilité publique clôturée et lorsque ces aménagements n'étaient pas prévus initialement. "Si" répond RFF ! "voir les aménagements réalisés sur l'autoroute Amiens-....... aménagements qui ont été décidés après la clôture de l'enquête d'utilité publique". A cela, Stéphane Lafaye et Yvan Tricart rétorquent que les travaux sur une autoroute laissent beaucoup plus de latitude de modifications qu'une ligne LGV qui nécessite un tracé nettement plus "rigide".
- Michèle Tricart demande si, dans le cas d'un village coupé en deux par la LGV (par exemple le Déjai à Peyrilhac), le tracé peut être modifié ou une tranchée couverte prévue après l'enquête d'utilité publique . RFF répond que les Pouvoirs Publics peuvent, par décret, imposer de telles modifications. La salle reste sceptique sur ces affirmations.......
- Devant la tournure que prennent les débats, M. le Maire de St-Bonnet demande à ce que les débats se recentrent sur le tracé dans la commune.

Analyse du tracé :

Lire la suite : RFF à St-Bonnet de Bellac