Radiofréquences: pour l'OMS il y a un risque de cancer

Radiofréquences : faudra-t-il attendre un nouveau scandale sanitaire ?
Avec l'association ''Barrage'' au Palais sur Vienne nous étions bien seuls à poser la question des ondes électromagnétiques des radiofréquences, lors de notre combat contre l'installation d'antenne de téléphonie mobile à proximité d'habitations

L' OMS (organisation Mondiale pour la Santé) vient de les classer définitivement dans le groupe 2B ( probablement cancérigène pour les humains), un des cinq niveaux de la classification qui définit des produits "peut-être cancérogènes pour l'homme". Le nouveau classement est identique à celui de la laine de verre et des vapeurs d'essence.

Lire la suite : Radiofréquences: pour l'OMS il y a un risque de cancer

pas besoin d'un référendum pour sortir du nucléaire

Chaîne humaine : 60 000 personnes pour la sortie du nucléaire !

Un an après la catastrophe de Fukushima, Hier, dimanche 11 mars, nous étions plus de 60 000 personnes rassemblées entre Avignon et Lyon pour montrer notre volonté de sortir du nucléaire !

cet immense succès prouve une fois de plus la prise de conscience des Français autour des dangers de l'énergie nucléaire ! Il faut en sortir au plus vite, au profit d'investissements durables dans les énergies renouvelables.

535743559
à cette occasion (premier anniversaire de l’accident de Fukushima)  Eva Joly, présente dans la chaîne humaine sur la N7 au niveau de la centrale de nucléaire du Cruas-Meysse, s'est réjouie de cette "magnifique mobilisation citoyenne pour la sortie du nucléaire" et a déclaré :

« Je me félicite de cette mobilisation citoyenne. Etre présente aujourd’hui, entourée de ces milliers de personnes, est un moment fort pour moi et tous ceux en France qui souhaitent une sortie organisée du nucléaire. La chaîne humaine est la démonstration qu’il existe des citoyens et citoyennes qui veulent lever le tabou du nucléaire, qui veulent sortir des mythes qui entourent cette énergie : sûreté, compétitivité, essor industriel, indépendance. Je veux que la France sorte de la préhistoire énergétique, qu’elle prépare l’avenir de son industrie, qu’elle entame sa transition écologique ».





Alvéol Bellac : transfert des pneus du site Wattelez

Alvéol Bellac : transfert des pneus du site Wattelez (Le Palais sur Vienne) où en sommes nous ?

 

Durant l'été le collectif '' environnemental'' créé à Bellac pour contester l’enfouissement des déchets caoutchouteux à Alvéol a mené plusieurs initiatives sans que l'on puisse bien comprendre quel est l'objectif réel poursuivi.

 

Au départ, le site Alvéol était prévu pour recevoir 30 000 tonnes par an d'ordures ménagères des communes de la Haute-Vienne hors Agglomération de Limoges, et les déchets ultimes issus des déchetteries et de différentes activités économiques. Mal conçu, le traitement des ordures ménagères a généré des pollutions et odeurs incontrôlables. Ce fut un échec total dénoncé par les associations unanimes. Le 24 mai 2012, sous l'injonction de la préfecture, le Comité syndical (SYDED) a enfin décidé l'arrêt des envois des ordures ménagères à Bellac, redirigées sur l'incinérateur de l'agglomération de Limoges/Le Palais provoquant un fonctionnement à capacité maximum de l'incinérateur.

 

Depuis cette date 2012, et bien avant que la question des déchets Wattelez ne se pose, le site a été réorganisé pour enfouir les déchets non valorisables, non-dangereux, non-fermentescibles issus soit des activités économiques soit des déchetteries. Actuellement et pour 30 ans, sous contrôle de la puissance publique le site peut recevoir plus de 1,6 millions de tonnes de déchets pouvant venir de toute la haute-Vienne et même des départements limitrophes (arrêté préfectoral du 26 juillet 2016). L'objectif est de supprimer toutes les décharges sauvages, c'est une démarche que nous soutenons.

 

Aujourd'hui le site surveillé et contrôlé répond-il aux exigences environnementales? Oui, comme on a pu le constater lors de la dernière CSS (Commission de surveillance) du 27 janvier 2017 pour la partie stockage des produits non recyclables, même si des problèmes demeurent, liés au stockage des ordures ménagères de 2009 à 2012

 

Alors qu'en est-il des 60000 tonnes de déchets caoutchouteux de Wattelez abandonnés sur les 25 ha du site depuis 25 ans ?

 

Le consortium Wattelez, durant ces 25 ans, a utilisé toutes les procédures judiciaires pour essayer d'échapper à ses obligations de dépollution du site de l'usine Wattelez qu'il a exploité pendant plus de 70ans . En bord de Vienne, les terres ont été polluées, entre autres, par le fonctionnement de l'usine et les produits utilisés par Wattelez pour récupérer le caoutchouc des pneus, bottes, chaussures... A proximité d'une cité HLM, en 25ans, c'est devenu un terrain de jeux extrêmement dangereux (paintball et airsoft), sources d'incendies, accidentels ou volontaires ... Ce terrain doit être dépollué impérativement.

 

En 2015, la justice a tranché : le Conseil d’État, sans aucun recours possible a reconnu Wattelez responsable de la pollution du site et sommé ce dernier, sans aucun délai de nettoyer le site ; les bâtiments de l'usine ont été démolis en 2016, une étude d'ANTEA commandée par l'Agglomération de Limoges, complétée par une étude de Suez ont répertorié, sur plus de 500 pages, une description détaillée de la pollution des sols et les tas de déchets caoutchouteux qui doivent être enlevés avant tout traitement du site.

 

Ce qui ressort des études :

Lire la suite : Alvéol Bellac : transfert des pneus du site Wattelez

11 décembre BARRAGE NATURE ENVIRONNEMENT

Mercredi 11 décembre, BARRAGE NATURE ENVIRONNEMENT tiendra son AG

ouverte à tous.

Depuis 2008, l’association BARRAGE, agréée par la préfecture pour la protection de l’environnement au niveau départemental, membre de France Nature Environnement, poursuit ses objectifs prioritaires : préserver des écosystèmes, protéger la qualité des eaux et des espaces naturels, proposer des alternatives sur les projets impactant l’environnement.

L’actualité démontre l’importance du rôle tenu par les associations agréées pour la protection de l’environnement. Nous contribuons et obtenons des avancées sur de nombreux dossiers grâce au dynamisme et l’engagement des bénévoles, notamment dans les commissions de suivi de site (CSS) obligatoires pour certaines installations classées pour la protection de l’environnement. Le défaut ou mauvais fonctionnement de telles instances peut entraîner des conséquences dramatiques tel l’incendie de Lubrizol à Rouen.

Nous ferons le point sur:

Lire la suite : 11 décembre BARRAGE NATURE ENVIRONNEMENT

un point sur Wattelez pour bien préciser la position de Barrage

Ci joint : un point sur Wattelez pour bien préciser la position de Barrage

Alvéol Bellac : le transfert des pneus du site Wattelez (Le Palais sur Vienne), aller au bout d'une logique d'un coté ou de l'autre.

Barrage Nature Environnement , association agréée pour la protection de l’environnement - Agrément n° 2629

Au départ le site Alvéol, situé sur la commune de Peyrat-de-Bellac et inauguré en 2009 était prévu pour recevoir 30 000 tonnes par an d'ordures ménagères des communes de la Haute-Vienne, hors Agglomération de Limoges, et les déchets ultimes issus des déchetteries, et des différentes activités économiques.

Mal conçu, le traitement des ordures ménagères dans une ''Unité de Traitement Mécano-Biologique'' afin d'accélérer le processus de décomposition a généré des pollutions et odeurs incontrôlables. Ce fut un échec total du procédé. Dès le début, au nom de l'association Barrage Nature Environnement représentant Limousin Nature Environnement dans la CSS, (commission de surveillance et de sécurité dont nous sommes membres), constatant l'échec, les pollutions et les odeurs engendrées, nous avons exigé l'arrêt immédiat de l'arrivée des ordures ménagères à Alvéol. Il a fallu une bonne année d'action avec les associations riveraines de Bellac pour être entendu.

Nous avons eu cette exigence sachant que les 30000 t d'ordures ménagères par an allaient être redirigées sur l'incinérateur de l'agglomération de Limoges, à proximité immédiate du Palais sur vienne, où se situe le gros de nos adhérents, provoquant une hausse de l'activité de l'incinérateur et donc plus de problèmes de pollution locale. Mais il y avait un problème de santé publique urgent à régler à Bellac. Comme dans toutes nos actions nous avons eu une position hautement responsable.

Le 24 mai 2012, sous l'injonction de la préfecture, le Comité syndical (SYDED) a enfin décidé l'arrêt des envois des ordures ménagères à Bellac, redirigées sur l'incinérateur de l'agglomération de Limoges.

Depuis cette date, le site a été réorganisé, agrandi, pouvant pendant 30 ans recevoir plus de 1,6 millions de tonnes de déchets non valorisables, non-dangereux, non-fermentescibles: issus soit des activités économiques, soit des déchetteries. Il reçoit actuellement 22000 tonnes de déchets pour une capacité de 80000 tonnes par an, déchets peuvent provenir de toute la haute-Vienne et même des départements limitrophes (arrêté préfectoral du 26 juillet 2016) cet élargissement aux départements limitrophes a provoqué notre opposition car d’après nous, il devrait y avoir un centre d'enfouissement contrôlé par la puissance publique pour stocker les déchets non recyclables par département. Mais la majorité départementale a voté cet élargissement.

Aujourd'hui le site surveillé et contrôlé répond-il aux exigences environnementales? Oui, comme on a pu le constater lors de la dernière CSS (Commission de surveillance) du 27 janvier 2017 pour la partie stockage des produits non recyclables, mais des problèmes demeurent, liés au stockage des ordures ménagères de 2009 à 2012, les lixiviats continuent à être déversés dans un affluent de la gartempe à raison de 2% du débit du cours d'eau et les bio gaz sont brûlés dans une torchère, tout cela est source de pollution et d'odeurs et aurait dû être réglé depuis longtemps pour les habitants de Peyrat de Bellac et Bellac .

Alors qu'en est-il des pneus de Wattelez ? Dépolluer les 25 ha du site Wattelez au Palais sur Vienne est une nécessité

Lire la suite : un point sur Wattelez pour bien préciser la position de Barrage