11 décembre 2010

samedi 11 décembre

salle JP Timbaud de 11h à 13h (derrière la mairie de Limoges)

Vernissage de l'exposition

''Le projet LGV Limoges-Poitiers : son impact

Face aux besoins du Limousin, nos propositions''

)

Les associations engagées dans le débat pour la promotion et l'optimisation des lignes existantes et notamment du POLLT et l'abandon de la LGV vous invitent à découvrir l'exposition réaliser par l'association ''Soleil vert''

Lors de cette rencontre nous montrerons comment RFF n'a pas respecté les engagements fixés par le ministre des transports dans le cadre de la dérogation accordée pour réaliser les études de la LGV à condition de ...

Lire la suite : 11 décembre 2010

BIO et Local dans les assiettes

La loi sur pour des produits bio et locaux dans les cantines adoptée à l’unanimité

Proposer 20% d'aliments bio et locaux en 2020 en restauration publique sur un total de 40% d'aliments durables et de proximité : c'est l'obligation fixée par la loi .Portée par la députée de Dordogne, Brigitte ALLAIN, la loi relative à l’ancrage territorial de l’alimentation a été adoptée à l’unanimité le 14 janvier 2016, à l’Assemblée Nationale.

En cinq articles, la proposition " favorisant l'ancrage territorial de l'alimentation " veut contraindre la restauration collective publique (restauration scolaire, hôpitaux, maisons de retraite, etc) à proposer aux consommateurs 40% de produits alimentaires issus d'une production durable et de proximité, dont 20% de produits bio et locaux . Ce sont les objectifs du Grenelle de l'environnement qui prévoyait 20% de produits bio en 2012 dans les cantines. Nous en sommes loin ", explique son auteur Brigitte Allain, députée écologiste (EELV) de Dordogne. 

Lire la suite : BIO et Local dans les assiettes

débat public le mercredi 9 novembre à Saint-Bonnet de Bellac.

le
les articles du Populaire et de l'ECHO sur la réunion dumercredi 9 novembre à 20h30
Belle soirée, à ST bonnet de Bellac, la CRI s'y est affirmée comme ayant un rôle de rassemblement :impactés directs ou indirects, élus, agriculteurs.... les problèmes de fond ont été abordés
l'article du populaire→
l'article de l'ECHO →
Voir le compte rendu de cette soirée sur le site de la CRI

COP 21 SES POINTS POSITIFS ET SES POINTS FAIBLES

COP 21, L'ACCORD DE PARIS : SES POINTS POSITIFS ET SES POINTS FAIBLES,  Découvrez le décryptage de la Fondation Nicolas Hulot. 

Treize jours auront été nécessaire pour aboutir à un accord pour le climat. Un accord "différencié, équilibré, juste, durable, dynamique et juridiquement contraignant" selon le président de la COP21 Laurent Fabius. Un accord qualifié d'historique car il a réussit à réunir 195 Etats autour d'un texte commun. Mais quelles sont ces forces et ces faiblesses? .

Lire la suite : COP 21 SES POINTS POSITIFS ET SES POINTS FAIBLES

Après la COP21, le maire de Grenoble

Après la COP21, le maire de Grenoble se prononce pour une nouvelle politique verte ''Green new deal)''

Un exemple qui pourrait inspirer les politiques municipales et celle de l'Agglomération de Limoges, mais pour cela il faudrait largement sortir des habitudes, et penser la politique municipale au service de tous, autant de la planète que de ceux qui y vivent.

 Éric Piolle veut faire de sa ville un exemple de transition écologique. Entretien.avec  Lara Charmeil de WE Demain  à l'occasion d'une conférence organisée à l'UNESCO, à Paris, en marge de la COP21.

En avril 2014, Éric Piolle devient de surcroît le premier maire écolo d'une préfecture française.Dès son élection, Grenoble adopte une première mesure inédite en Europe : l'interdiction des panneaux publicitaires. Un an après, où en est la ville ?

Lire la suite : Après la COP21, le maire de Grenoble