L'incinérateur de Limoges produit des déchets dangereux

L'incinérateur de Limoges un danger pour la santé publique ?

INCINERATION DES DECHETS / QUELS RISQUES POUR LA SANTE PUBLIQUE?

A Ivry sur Seine , ce vendredi 8 octobre , se tenait une réunion portant sur la réalité des incinérateurs aujourd'hui en France . En tant qu' association, Barrage est membre de la CLIS .(Commission locale d'information et de surveillance) mise en place par arrêté préfectoral concernant l'usine d'incinération de l'agglomération de Limoges. A cette CLIS qui s'est réunie deux fois depuis sa création en 2008 nous avons plus de questions que de réponses...d' où la décision de participer à cette rencontre.

L'incinérateur de Limoges produit des déchets dangereux pour la santé publique .

compte rendu de la réunion sur le site de l'association '' Barrage, 

16 000 postes supprimés dans l’Education nationale

16 000 postes supprimés dans l’Education nationale à la rentrée 2010/2011.

Michelle Olivier, secrétaire nationale du Snuipp-FSU

La suppression de 16 000 postes dans l’Education nationale est liée au non remplacement d’un fonctionnaire partant en retraite sur deux. Et le ministère a donné aux inspecteurs et aux recteurs d’académie des pistes pour supprimer les postes : c’est sur la scolarisation dès 2 ans, sur les personnels qui ne sont pas devant élèves, sur les regroupements dans les secteurs ruraux et dans les Rased (Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté). C’est purement économique. C’est un projet qui dure depuis plusieurs années et l’Education continue à en faire les frais. Le ministère dit carrément qu’il ne veut pas diminuer les ambitions mais qu’il veut en rester là. Il n’affiche plus une véritable volonté pour l’Éducation nationale en termes de réussite pour les générations à venir. C’est par ces termes là que ça se pose. C’est le budget qui donne la ligne à suivre et c’est tout.

Qu’est-ce que cela va engendrer  ?

L’idée est de regrouper des écoles sur un seul site, ce qui permet d’économiser des postes. Quand vous regroupez cinq ou six écoles , vous faites un énorme site avec pratiquement 300 élèves, alors que pour des écoles primaires ça n’a aucun sens de faire des structures de cette taille là... Et bien on récupère un poste ici, un poste là. Ce n’est pas du tout avec une volonté pédagogique, c’est qu’en regroupant plusieurs classes on récupère des postes.( NDLR : à Limoges, le Maire vient de se féliciter d'un regroupement de deux écoles primaires et maternelles faisant un ensemble de 700 élèves et une cantine de 500 enfants , chercher l'erreur)

Lire la suite : 16 000 postes supprimés dans l’Education nationale