Avec 18.21% des voix / aux inscrits Le PS décide

Avec 18.21% des voix / aux inscrits Le PS décide de diriger seul le département

 
 

Le parti socialiste demande en effet aux élus PC, ADS et TdG de s'engager par écrit à voter le budget, à soutenir la LGV, et le découpage sectoriel des collèges ayant entrainé le déplacement des élèves de ST-Priest sur Limoges alors que les candidats ont souvent fait campagne contre ces projets." Radio France Limoges

MF Perol Dumont la baronne rose

Madame la Baronne

Cette volonté d’exclusion politique exercée par Marie Françoise Perol Dumont , de ceux qui ne partagent pas la conviction des socialistes limougeauds sur la pertinence des projets socialistes  marquera forcément l’ambiance de ce nouveau Conseil Général.

Le parti socialiste aura-t-il le culot de diriger seul la Haute-Vienne ?

Une baronnie enclavée

Sur la LGV, pour le moins il faut admettre qu'il ya débat . En automne 2009, une salle pleine de 500 citoyens invités par RFF à Bellac a voté à l’unanimité contre le projet aberrant LGV Poitiers-Limoges. Tous les maires de la Creuse à l’unanimité, la section cheminots CGT, la SNCF, les associations de Limousin Nature Environnement, la Fédération Nationale des Usagers des Transports, le Conseil Régional de Poitou Charentes, le Conseil Général de la Vienne dénonce l’aberration de ce projet en terme socio économique, environnemental et aménagement du territoire.

On peut s’interroger dans ce contexte sur le sens du premier geste politique de ce nouveau Conseil Général et le résultat de ce scrutin électoral.

 

La démocrature limousine

Marie Françoise Perol Dumont n’avait pas la réputation d’une femme présidente apte à l’écoute, au dialogue, et d’un réalisme efficace en matière sociale, économique et écologique qui aurait pu justifier d’emporter de nouveau la présidence avec l’acclamation générale.

Tout au contraire, l’inquiétude s’élève contre sa politique de gaspillage de notre argent public ( château de la Visitation), contre son autoritarisme (carte scolaire), son autisme obstinée en ce qui concerne le projet aberrant LGV Poitiers Limoges, et contre les restrictions budgétaires dont sont victimes les services culturels et sociaux sous sa responsabilité.

Il est trop facile d’organiser le gaspillage, et d’accuser le gouvernement du manque de moyen (qui s'ajoute  à ce gaspillage).

Alors comment est-il possible que cette équipe politique puisse prétendre gouverner sans partenaires ?

18,21 % des électeurs  inscrits ont voté au premier tour pour le PS  ! Même pas 1 sur 5 !!!

democrature socialiste à Limoges

Par ce jeu électoral pervers qui finit de dégouter les plus consciencieux des citoyens républicains,  81,79 %, (plus de 4 sur 5)  peuvent être considérés comme les dindons  de cette farce, dindons à qui le pouvoir a été confisqué, obligés de subir de nouveau une équipe gouvernante qui n’a pourtant pas su faire la preuve de ses capacités, mais bien plutôt la preuve pour ceux qui s’y confrontent de son incapacité d’écoute et de dialogue.

Combien de temps, cette farce électorale va-t-elle encore durer ? Combien temps, cette baronnie limougeaude sourde et aveuble régnera t’elle sur tout le Limousin, en cette « démocrature » dont elle tire les ficelles ?

Quelques élus emblêmatiques représentent le vent d'espoir, le grain de sable qui pourrait bien préfigurer  l'avenir de notre région et nous redonner goût aux prochaines élections.

 

cantonales_2011

 

Dictocratie ou démocrature … Définition

La dictocratie (ou démocrature) désigne un régime qui, sous l'apparence d'une démocratie, fonctionne en réalité comme une dictature. Une constitution est en place, des élections ont lieu régulièrement, la liberté d'expression est garantie dans les textes, cependant les élites en place manipulent ces institutions afin de conserver leurs privilèges. Cela peut être aussi le cas lorsqu'il existe une collusion entre les médias et le pouvoir en place.