A un an des municipales

A un an des municipales, il faut poser le problème de la démocratie dans le fonctionnement des conseils municipaux.

un exemple lu sur le site '' Le Palais autrement''

Trois accidents en un an au Palais, rue Pasteur, dans la zone prévue pour de futurs logements sociaux.

Fin 2011, ont été présentés, au Conseil Municipal, plusieurs projets pour la construction de logements sociaux, avec la promesse que nous serions associés à l'établissement des projets.

Promesse une nouvelle fois non tenue.

En Février 2013, nous avons découvert le dépôt du permis de construire pour les logements sociaux de la rue Pasteur. Ce projet a été réalisé sans qu'il soit présenté au Conseil Municipal et sans aucune concertation avec les riverains. Cette construction dans la descente côté droit de la rue en surplomb du Ruisseau du Palais, dans un endroit saturé de voitures matin et soir, pose de réelles questions de sécurité, non prises en compte dans le projet.

Dès février 2013, nous avons saisi Madame le Maire .

Le troisième accident en un an dans cette zone montre la pertinence des questions que nous avions posées et repose avec force la nécessité de revoir totalement le futur projet.

Ci-joint la lettre envoyée à Mme le Maire.

 

Le Palais le 28 février 2013                                      Madame le maire

 Lors de la dernière réunion de la commission des travaux, j'ai eu l'occasion de faire des remarques sur les documents qui nous ont été montrés et qui doivent servir de base pour l'obtention du permis de construire des 8 logements sociaux de la rue Pasteur.Bien sûr, je sais qu'en tout dernier, la décision vous revient, mais n'étant pas sûr que mes remarques vous aient été transmises, je préfère vous les renouveler.

    1. Le nombre d'appartements est passé de 6 à 8 sans aucun avis du Conseil Municipal.
 
    1. la rue Pasteur étant très passagère, je pense qu'une isolation phonique doit absolument être garantie.
 
    1. cette construction de trois niveaux étant équipée d'un ascenseur, la location à des personnes handicapées est probable. Dans cette optique, il me semble nécessaire de sécuriser dès le départ le trottoir de la rue Pasteur conduisant en direction du centre ville.
 
    1. la configuration de la rue fait qu'il est impossible de stationner à proximité des constructions prévues, le nombre de parkings devraient dépasser le nombre de 1parking par logement pour se rapprocher de 1,5 soit 12 parkings pour les 8 logements. ( pour aide ménagère, infirmier, médecin...)
 
  1. La sortie des bâtiments sur la rue Pasteur posera un problème le matin et le soir, cet endroit étant saturé, il me semble indispensable que vos services examinent comment sortir des bâtiments et que cela soit inclus dans le permis de construire (feu de circulation, voie centrale de dégagement...).

Espérant que ces observations retiendront votre attention, je vous prie de croire à mes sentiments respectueux.

Aucune des observations que nous avons faites n'a été prise en compte et le permis de construire a été délivré!