maison de retraitedu Palais

Et si on parlait du Palais ?

EHPAD (maison de retraite)de Feytiat et du Palais sur Vienne

 

 

Le jeudi 16 mai, les syndicats représentés aux EHPAD (maison de retraite) de Feytiat et du Palais sur Vienne organisaient une réunion personnels, parents de résidents et élus, ouverte au public.

Environ 80 personnes se sont retrouvées salle A. Périgord à Feytiat

Depuis leur transformation en établissement public autonome, les Conseils Municipaux n'ont plus leur mot à dire sur la vie des maisons de retraite, et pourtant pouvons-nous rester neutre quand le personnel nous interpelle, quand les personnes âgées qui y demeurent et, bien souvent, le personnel qui y travaille, sont des habitants de nos communes?

Cette réunion voulue d'abord par le personnel des deux EHPAD était pour eux l'occasion de se faire entendre. D'expliquer leur ressenti, leur appréciation qu'au fil des ans leur situation se dégrade

Lire la suite : maison de retraitedu Palais

CM le 30 mai 3013

PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL du Palais/Vienne le jeudi 30 mai 

salle du Conseil à la mairie à 18h30

 

 

←  Cliquez pour avoir le détail de l'ordre du jour et la note de synthèse -
 
 
 

Le groupe Le Palais autrement va déposé  2 points supplémentaires à l'ordre du jour :

 

1) Position du CM concernant le plan de prévention du bruit dans l'environnement actuellement en débat au Palais sur Vienne  jusqu'au 15 juin .
2) Point sur la rentrée scolaire à la lumière des derniers débats avec les différents acteurs parties prenantes.

A un an des municipales

A un an des municipales, il faut poser le problème de la démocratie dans le fonctionnement des conseils municipaux.

un exemple lu sur le site '' Le Palais autrement''

Trois accidents en un an au Palais, rue Pasteur, dans la zone prévue pour de futurs logements sociaux.

Fin 2011, ont été présentés, au Conseil Municipal, plusieurs projets pour la construction de logements sociaux, avec la promesse que nous serions associés à l'établissement des projets.

Promesse une nouvelle fois non tenue.

En Février 2013, nous avons découvert le dépôt du permis de construire pour les logements sociaux de la rue Pasteur. Ce projet a été réalisé sans qu'il soit présenté au Conseil Municipal et sans aucune concertation avec les riverains. Cette construction dans la descente côté droit de la rue en surplomb du Ruisseau du Palais, dans un endroit saturé de voitures matin et soir, pose de réelles questions de sécurité, non prises en compte dans le projet.

Dès février 2013, nous avons saisi Madame le Maire .

Le troisième accident en un an dans cette zone montre la pertinence des questions que nous avions posées et repose avec force la nécessité de revoir totalement le futur projet.

Ci-joint la lettre envoyée à Mme le Maire.

Lire la suite : A un an des municipales

Plus 4,8% pour les impôts communaux

Plus 4,8% pour les impôts communaux 2012, était-ce nécessaire?

article des élus du palais autrement (bulletin municipal)

1,8 % d'inflation fixés par la loi de Finances + 3 % pour la commune = + 4,8 % ! C'est beaucoup pour nos feuilles d'impôts locaux ! Nous n'avons pas suivi cette proposition de la majorité qui ne répond pas, selon nous, aux besoins immédiats de la population, quelles que soient les raisons invoquées ! Depuis 10 ans, l'augmentation des impôts communaux est présentée comme la solution inévitable à la baisse des ressources de la commune, due successivement à la disparition de la CGEP, la réforme de la taxe professionnelle, la baisse des dotations de l'Etat, puis ''la crise'' sous toutes ses formes… Sans nier cet état de faits, on observe néanmoins que cette hausse des taxes locales d'année en année, le plus souvent bien au delà de l'inflation, place désormais la commune du Palais au dessus de la moyenne nationale pour les villes de même importance ! Avec quelles compensations ?

En 2012, les 3% d'impôts communaux vont rapporter au budget à eux seuls 75 000 € alors que le résultat 2011 affiche un excédent de fonctionnement notable qui, cumulé à ceux des années précédentes, atteint plus de 1 700 000 € ! Certes, après le déficit d'investissement 2011 et le reste des travaux engagés à payer, il restera 1 200 000 €, mais cela fait encore une belle marge… et sans ces fameux 75 000 € de taxes, on disposerait encore de 1 125 000 €, de quoi couvrir sans dommage l'annuité de notre dette et commencer l'année avec une provision modeste mais somme toute pas négligeable que beaucoup nous envieraient en ces temps difficiles ! Alors, une hausse de 4,8 % des taxes, pour quelle finalité ? Constituer une réserve pour garantir les investissements de demain ? Prévenir la perte graduelle des subventions nationales constatée depuis cinq ans ? Sans doute, mais cette mesure va-t-elle dans le sens des attentes légitimes des Palaisiens qui souffrent de la situation économique actuelle ? Nous avons proposé une rencontre avant le vote du budget pour en discuter et réviser la hausse au minimum au-dessus du niveau de l'inflation à +1,8%. Notre démarche n'a pas été comprise, encore un RV manqué, le vote est passé, dommage !