Articles

fermeture du centre de radiothérapie de Gueret

Europe écologie Limousin : Non à la fermeture du centre de radiothérapie de
Gueret
MALGRE TOUS LES AVIS CONTRAIRES A LA DECISION DE ROSELYNE BACHELOT :
 avis favorable du CROS (commission régionale d’organisation de la santé) en nov. 2009
 avis favorable du CNOS un peu plus tard (commission nationale)
 lettre du président de la CPAM pour le maintien du service
 lettre du président de la Ligue contre le cancer également pour le maintien du service
 nombreuses lettres de malades témoignant de la qualité des soins dans ce service
 8700 signatures de la population,
 implication de plus de 200 médecins creusois
Mme la ministre s’entête à vouloir fermer le service de radiothérapie au nom de la sécurité, prétendant
suivre les recommandations de l’INCA (institut national du cancer qui a pour mission de contribuer à
diminuer la mortalité par cancer en France et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’un
cancer!!!)
QU’EN EST-IL EN REALITE ?
Le service fonctionne avec un appareil récent performant, avec une équipe compétente, que beaucoup de
services du même type nous envient, y compris le CHU de Limoges.
Il permet aux malades de commencer les soins rapidement, ce qui est essentiel, et de ne pas ajouter de la
fatigue et de la souffrance en déplacement important.
Ce service offre aux malades toutes les garanties de sécurité contrairement à ce qu’affirme la ministre. L’IGAS
(Inspection Générale des affaires sanitaires) pourtant très exigeante, venue inspecter le service la semaine
dernière a reconnu la qualité du service et s’en est même étonné !
La ministre brouille volontairement les pistes en parlant de sécurité; ceci n’est qu’un alibi !
D’un point de vue purement comptable, il faut 2 appareils et 600 malades pour correspondre aux seuils
minimum d’activités fixés par la loi. A Guéret, le service avec un appareil unique était sur le point de prendre
en charge 300 malades. Il répond donc même aux critères financiers. Il est tout à fait possible de faire tourner
ce service à plein, en faisant au besoin déplacer les médecins vers le service en période de vacances
notamment, plutôt que des milliers de malades en permanence vers un autre centre de soins. Plusieurs
propositions de partenariat avec le CHU, avec les cliniques voisines ont été faites, toutes rejetées.
Les transports vers Limoges, ou Montluçon ou Clermont-Ferrand coûteront extrêmement cher à la Sécurité
Sociale, si le service ferme, sans parler de l’impact environnemental. Le directeur de l’Agence Régionale de
Santé l’a confirmé mercredi 16 juin: oui la fermeture du service coûtera plus cher ! Comment peut-on accepter
cela en période de crise et de soi disant nécessaire austérité?
Ce sont au final beaucoup d’arguments positifs et de bon sens d’un côté, beaucoup d’incohérences au moins
apparentes de l’autre. Car les objectifs sont clairs : fermer des services de ce type (34 fermetures sont
prévues l’an prochain sur toute la France), regrouper au maximum, organiser les partenariats public-privé,
réduire l’offre de soins. La proximité, l’égalité d’accès aux soins sont des coquilles vides pour Madame
Bachelot.
En terme juridique ceci s’appelle « NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER »
Les personnels du service de radiothérapie en témoignent : un certain nombre de malades ne se feront pas
soigner dans ces conditions, d’autres n’auront pas toutes leurs chances de guérison.
Europe Ecologie s’associe au mouvement de résistance qui se développe, n’acceptant pas cette
décision criminelle, inadmissible, incompréhensible.
Nous appelons toutes et tous à se soulever contre cette imposture et à participer à toutes les actions
d’opposition qui seront proposées dans les jours et les semaines à venir.
Tel qu’il fonctionne actuellement, ce service est viable, indispensable et offre toutes les garanties de
sécurité et de qualité de soins.
Pierrette BIDON Conseillère municipale de Maisonnisses (23)
Jean Bernard DAMIEN Adjoint au Maire de Guéret et conseiller régional Europe Ecologie
Benoit BRULIN Porte parole Europe écologie Limousin